Une pointe de tréfilerie souple ne se plante pas dans du bois dur ou un mur en briques. De même, un clou en acier trop long se plie lorsqu’on le plante dans un mur. En effet, tous les clous ne sont pas identiques! Outre les simples pointes de tréfilerie et les clous en acier trempé, il existe toute une série de clous spéciaux, du petit clou de tapissier décoratif pour la fixation de matériaux de recouvrement dans le secteur du meuble aux clous de charpentier de 27 cm de long pour assembler des chevrons ou des poutres.

Pointes de tréfilerie, clous en acier, etc.

Les pointes de tréfilerie souples (en acier ou galvanisées pour l’extérieur) conviennent surtout à la réalisation d’assemblages en bois ou à la fixation de matériaux fins comme des films, du carton bitumé, de fines tôles ou des tissus dans le bois. Il existe des pointes de tréfilerie à tête fraisée et à tête d’homme. Les clous à tête fraisée (illustration première) sont idéaux pour assembler facilement deux pièces de bois. La forme de la tête augmente la résistance à l’arrachement du clou et confère ainsi une meilleure stabilité à l’assemblage. En revanche, le clou à tête d’homme (illustration secondaire) se noie complètement dans le bois et peut ensuite être mastiqué ou enduit. 

Le clou robuste en acier se compose d’acier trempé (brut, bleui/phosphaté ou galvanisé). Un clou en acier à tête conique bombée permet de réaliser des fixations sur le béton, la maçonnerie et les bois durs. À l’intérieur, on utilise plutôt des têtes coniques bombées en laiton pour des raisons décoratives. Ce clou est idéal pour accrocher des photos aux murs. Mais attention: le clou ne doit pas être trop long (max. 3 cm); sinon, même le meilleur clou en acier se plie lorsqu’on l’enfonce.

Les clous en acier trempé à tête fraisée et tige striée présentent une meilleure résistance à l’arrachement et conviennent parfaitement pour réaliser des fixations sur du béton et des briques, notamment pour fixer des lattes (structures de base), des panneaux pour cadres, des panneaux de construction ou pour réaliser des travaux d’installation.

Les clous à bardeaux présentent une tête large et sont en acier galvanisé (résistants à l’eau et inoxydables). Grâce à leur large tête, ils sont idéaux pour la fixation de carton bitumé, de dalles de couverture et de dalles d’ardoise, notamment sur des sous-constructions en bois. 

Les clous en laiton ou en cuivre s’utilisent surtout à des fins décoratives, pour la construction de meubles ou la fixation de plinthes et moulures par exemple, ou lorsque les clous doivent être très robustes, inoxydables et non magnétiques, comme dans la construction de bateaux.

Les clous d’ancrage (également appelés clous crantés) servent à fixer des connecteurs à bois dans les constructions en bois. Grâce à son filetage cranté annulaire, le clou est fixé de manière particulièrement résistante et sûre. 

Comme son nom le laisse deviner, le clou de tapissier est un clou décoratif destiné à fixer des housses (une autre possibilité consiste à utiliser des semences de tapissier). Les têtes sont esthétiques et disponibles en différentes versions (par exemple en laiton ou en nickel).

Les clous cannelés ressemblent à des vis, mais s’enfoncent dans le bois comme des clous traditionnels. Grâce à leurs cannelures, ils tiennent comme des vis. Disponibles en différentes couleurs, ils servent à fixer des panneaux, des plinthes ou des barres de seuil pour moquette.

Les cavaliers galvanisés sont idéaux pour fixer de manière rapide et sûre des fils métalliques, des fils et des tasseaux de clôtures sur du bois. Contrairement aux clous traditionnels, ces clous en acier recourbés n’ont pas de tête, mais sont pointus à leurs deux extrémités.

Savoir-faire: conseils et astuces en matière de clous

  • Si vous souhaitez accrocher une photo au mur, plantez votre clou en oblique avec un léger angle vers le haut. La photo s’appliquera automatiquement sur le mur.
  • Pour éviter que le bois ne se fende lorsque vous y plantez un clou, écrasez légèrement la pointe de ce dernier avec un marteau. Dans le cas de clous particulièrement longs et épais (clous de charpentier) et dans les bois durs, mieux vaut prépercer les trous.
  • Avec le bois, les assemblages bord à bord sont plus stables si vous plantez les clous en oblique et en décalage les uns par rapport aux autres. Le clou doit se trouver à deux tiers de la longueur de la tige dans le bois de maintien.
  • Un clou plié ne doit plus être utilisé. Enlevez le clou à l’aide de tenailles ou d’un pied-de-biche (placez une planchette en dessous) et utilisez un nouveau clou, mais ne l’enfoncez pas dans le même trou!
  • Pour éviter de vous blesser au pouce lorsque vous enfoncez de petits clous, tenez le clou avec une pince à long bec ou enfoncez la pointe du clou dans un morceau de carton. Cela ménagera vos doigts.
  • Pour les usages fréquents, il existe des cloueuses électriques ou pneumatiques. Munies d’un chargeur de clous, elles enfoncent les clous en série dans la pièce.
  • Les clous à tête d’homme peuvent être enfoncés de manière à être totalement invisibles à l’aide d’un chasse-pointes. L’endroit peut ensuite être obturé avec du mastic spécial bois à la teinte adaptée.

Produits adéquats

© 2023 BAUHAUS Fachcentren AG