Protéger ses plantes en hiver

Ce sont surtout les plantes méditerranéennes qu’il faut protéger et préparer pour l’hivernage. En effet, elles craignent non seulement le gel et le froid, mais aussi le temps humide et pluvieux ainsi que les sols lourds et saturés en eau. C’est pourquoi il faut en premier lieu veiller à les planter dans une terre adéquate, à savoir légère et perméable, pour les aider à surmonter les épisodes pluvieux et l’hiver.

Les buissons et arbustes ornementaux tels que les rosiers ont également besoin d’une couche protectrice. Ces derniers doivent davantage être abrités des rayons du soleil que du froid. Le rayonnement solaire hivernal est en effet dangereux, car il encourage le bourgeonnement des pousses et, par conséquent, la circulation de l’eau dans la plante. Les températures négatives risquent ensuite de faire éclater les pousses. Par ailleurs, les plantes doivent être protégées du poids de la neige.

Il faut également couvrir les massifs et les zones de plantation, même vides, afin de préserver les organismes qui y vivent. On veille ainsi à la préservation de la qualité du sol en permettant aux micro-organismes de se remettre au travail plus vite au printemps, et donc de transformer plus rapidement les végétaux morts en nutriments.

En bref, il convient de veiller aux points suivants pour protéger ses plantes en hiver:

Seul le pot de la plante doit être emballé dans une matière ne laissant pas passer l’air. Le papier bulle n’est pas adapté à la couronne de la plante, car il favoriserait l’apparition de maladies. Les non-tissés, qui laissent passer l’air, sont enroulés autour de la couronne des plantes, de leurs branches et des pousses. Les matières naturelles telles que le feuillage, les branches de sapin et le paillis peuvent être réparties sur le système racinaire des plantes pluriannuelles ou les massifs vides. Les plantes en pot devraient être surélevées afin de ne pas être en contact direct avec le sol gelé.

Protection hivernale des plantes en bac

L’idéal est d’hiverner les plantes en bac à l’intérieur, dans un endroit frais et lumineux. La température devrait se situer entre 8 et 15 °C afin que les végétaux ne mettent pas leur métabolisme complétement à l’arrêt et débutent la nouvelle saison avec plus de vitalité.
Les plantes qui passent l’hiver dans un pot doivent être emballées soigneusement et mises à l’abri. Si cela n’est pas possible en raison de leur emplacement, il existe des tentes d’hivernage.

Tentes d'hivernage

Serres

Serre Arctic

(175 x 84 x 186 cm)

  • Cadre en fibre de verre
  • Film PVC fourni avec anti-UV
  • Equipée de 2 portes
  • Protection hivernale idéale pour les petites surfaces
49,00/Pce
Prêt à être expédié dans quelques jours
Serres

Tente d'hivernage

(Ø x h: 3.2 x 2.8 m)

  • Installation rapide grâce à un système d'enfichage pratique
  • Film grillagé laissant passer la lumière
  • Idéale pour la terrasse et le balcon
  • Utilisation polyvalente
119,00/Pce
Prêt à être expédié dans quelques jours
Serres

Tente d'hivernage

(h: 1.8 m, diamètre: 1.4 m)

  • Montage rapide grâce au système d'enfichage
  • Hivernage de végétaux sensibles au gel
  • Film grillagé laissant passer la lumière
  • Idéale pour la terrasse et le balcon
  • Utilisation polyvalente
79,00/Pce
Non disponible en ligne
Serres

Tente d'hivernage pour végétaux de grande taille

(1 x 2.5 m, épaisseur du film: 150 g/m²)

  • Cadre en tube d'acier stable
  • Film grillagé robuste 150 g/m²
  • Fenêtre enroulable
  • Porte pratique à fermeture éclair
  • Montage facile
119,00/Pce
Prêt à être expédié dans quelques jours

la tente d’hivernage devrait être aérée brièvement tous les jours, idéalement le matin. Le renouvellement de l’air permet de réduire significativement l’apparition de maladies et de spores fongiques.

Marche à suivre:

  1.  Surélever les pots, avec des porte-plante à roulettes par exemple.
  2. Enlever les fruits et les feuilles mortes éventuels.
  3. Enrouler du papier bulle, un tapis en fibres de coco ou une natte d’hivernage en laine de mouton autour du pot et le/la fixer.
  4. Disposer un écran de protection en fibres de noix de coco sur les racines.
  5. Entourer le tronc, le cas échéant, avec de la jute, de la fibre de coco ou du non-tissé.
  6. Pour les palmiers, attacher les palmes sans serrer à l’aide d’un ruban en jute ou de la ficelle souple.
  7. Emballer les branches, les pousses et les couronnes des plantes de manière lâche avec du non-tissé en guise de matériau isolant.
  8. Recouvrir la plante d’une housse d’hivernage ou de non-tissé afin de conférer à l’ensemble davantage de stabilité et de maintien. Selon la taille, il est également possible d’utiliser un sac en jute.

Un thermomètre permet de contrôler la température de manière optimale.

Produits adéquats

Protection hivernale des buissons et arbustes ornementaux

Les buissons pluriannuels pouvant être hivernés dans les massifs et les surfaces de plantation apprécient un minimum de protection contre les températures négatives. Une solution idéale est de disposer des déchets de taille et des feuilles mortes.

Les conseils suivants peuvent en outre également être appliqués aux surfaces de plantation et massifs vides:

  1. En prévision de la saison suivante, un peu de fumier ou de compost peut être répandu sur les racines pour les renforcer.
  2. Couvrir la zone des racines avec du feuillage et du paillis.
  3. Il convient d’entourer les petites tiges et la couronne des buissons avec de la jute, de la fibre de coco ou du non-tissé pour éviter qu’elles ne se cassent.
  4. Les pousses qui dépassent doivent être recouvertes avec des branches de sapin (elles ne doivent plus être visibles).
  5. La couronne et les pousses peuvent être couvertes avec une housse d’hivernage ou un sac en jute.

On peut par ailleurs tailler les arbustes avant l’hivernage. Il faut toutefois veiller à ne pas trop les tailler, sans quoi les branches risquent de geler si l’hiver est très froid. La taille effectuée en automne sert avant tout à éviter la casse due au poids de la neige.

Les plantes grimpantes, telles que les roses par exemple, ont en outre besoin que leurs pousses soient protégées de la lumière pendant l’hiver afin d’empêcher qu’elles éclatent. Pour ce faire, enrouler du non-tissé, de la toile de jute ou un tapis en fibres de coco autour des pousses. Il est également possible d’utiliser des branches de sapin, mais en veillant toutefois à limiter le poids. Il est plus facile de fixer le tout lorsque les plantes poussent sur un support adapté.

Produits adéquats

Fourche à fumier Gardol

(largeur de travail: 23 cm, 4 dents, manche long)

26,50/Pce
Prêt à être expédié dans quelques jours

On peut par ailleurs tailler les arbustes avant l’hivernage. Il faut toutefois veiller à ne pas trop les tailler, sans quoi les branches risquent de geler si l’hiver est très froid. La taille effectuée en automne sert avant tout à éviter la casse due au poids de la neige.

Les plantes grimpantes, telles que les roses par exemple, ont en outre besoin que leurs pousses soient protégées de la lumière pendant l’hiver afin d’empêcher qu’elles éclatent. Pour ce faire, enrouler du non-tissé, de la toile de jute ou un tapis en fibres de coco autour des pousses. Il est également possible d’utiliser des branches de sapin, mais en veillant toutefois à limiter le poids. Il est plus facile de fixer le tout lorsque les plantes poussent sur un support adapté.

© 2023 BAUHAUS Fachcentren AG