Les 8 règles d’or pour une scarification réussie

Au printemps, la période idéale pour la scarification s’étend du mois de mars à la mi-mai. C’est en effet à cette période que le gazon se met à pousser et à se développer.

Il est également possible de scarifier la pelouse à l’automne, dans l’idéal aux mois de septembre et d’octobre. N’effectuez pas de scarification lorsque le sol est gelé.

La scarification consiste à égratigner la couche de gazon afin d’en éliminer les vielles matières, les mousses et les lichens morts. Grâce à cette préparation, le gazon est nettoyé en profondeur et peut aborder la nouvelle saison au mieux.

Avant de procéder à la scarification, vous devez tondre le gazon afin d’en favoriser la croissance et de faciliter le travail du scarificateur.

Idéalement, la pelouse doit être sèche et le sol légèrement humide lors de la scarification: le scarificateur sera ainsi moins mis à rude épreuve et plus efficace.

Il est recommandé de traiter la surface en plusieurs passages. Ce faisant, veillez à scarifier en croix de manière à ce que toutes les portions du terrain soient traitées uniformément et efficacement.

La scarification en profondeur et régulière permet d’éliminer les éléments meubles et de nettoyer la pelouse.

Une fois la scarification terminée, vous devez arroser la surface traitée (avant d’épandre de l’engrais). Cette action favorisera la croissance du gazon, protègera la couche végétale égratignée des brûlures et garantira un développement sain.

Vous pouvez ajouter de l’engrais quelques jours après la scarification: la couche végétale se refermera plus rapidement, évitant ainsi l’apparition de mauvaises herbes et de mousses. Selon la température diurne et nocturne (+- 8 °C), il est déjà possible d’épandre de l’engrais longue durée ou, à défaut, de l’engrais à effet immédiat. À l’automne, il est conseillé d’utiliser un engrais d’automne spécial apportant suffisamment de potassium et de phosphore au gazon pour en renforcer les racines et aider le gazon à passer l’hiver au mieux.

La scarification est source de stress pour le gazon, qui la ressent comme une agression. Après intervention, la couche végétale reste sensible et a besoin d’un certain temps pour récupérer. Dans les 2 à 3 jours qui suivent, il est donc déconseillé de marcher dessus. La couche sera à nouveau dense au bout de 4 à 5 semaines.

Râteau à gazon Gardol

(largeur de travail: 55 cm, 32 dents, manche long)

27,95/Pce
Prêt à être expédié dans quelques jours
© 2023 BAUHAUS Fachcentren AG