Là est l’essentiel

L’été touche à sa fin: c’est le moment de chouchouter votre pelouse! L’automne est la saison idéale pour lutter efficacement contre la mousse et les mauvaises herbes dans le gazon. C’est également le bon moment pour faire pousser une nouvelle pelouse. Découvrez tous nos conseils pour entretenir correctement votre gazon en automne.

Une tonte régulière contribue à l’entretien du gazon en automne

À la fin de l’été et au début de l’automne, contentez-vous de passer régulièrement la tondeuse afin de tailler environ un tiers de la hauteur des brins d’herbe. Maintenez la hauteur du gazon à plus ou moins quatre centimètres.

Aussi longtemps que les températures ne descendront pas trop bas la nuit, la pelouse continuera de pousser et devra être tondue, selon les conditions météorologiques, jusqu’en novembre. Pensez à ramasser toute l’herbe coupée, car elle ne se décompose pas bien par temps froid. Réglez donc, dans la mesure du possible, votre tondeuse hacheuse de manière à ce qu’elle récupère l’herbe coupée.

Si vous laissez les brins d’herbe trop longs, ils risquent de retomber et de pourrir. À l’inverse, si vous coupez votre gazon trop court, il risque de geler jusqu’aux racines en cas de période de gel intense et prolongé. Cela vous empêcherait de partir sur une bonne base pour l’année suivante.

Attendez le mois d’octobre pour commencer à préparer votre gazon pour l’hiver. Veillez à le renforcer en le fertilisant, mais aussi et surtout à ce qu’il ne soit ni trop haut ni trop court avant l’entrée dans l’hiver.

Entretien du gazon en automne: élimination rapide des zones dénudées et de la mousse

Comblez facilement les trous dans votre pelouse à l’aide de gazon de regarnissage. Servez-vous d’un cultivateur pour ameublir les zones concernées et répartissez des semences de gazon, par exemple «Gardol Gazon de regarnissage Power», sur la surface. Tassez la terre, arrosez et le tour est joué!

Si certaines parties de votre pelouse sont envahies par la mousse, passez le scarificateur une nouvelle fois. Un gazon totalement exempt de mousse au début de l’automne sera en bien meilleur état au printemps qu’une pelouse où la mousse a proliféré durant l’automne et le printemps.

Qui dit fin de saison, dit fertilisation

Juste avant la fin de la saison, au début de l’automne, passez l’épandeur d’engrais. En effet, en octobre, le gazon nécessite une préparation bien spécifique: il doit être fertilisé avec un engrais d’automne spécial qui lui donnera la force de surmonter l’hiver.

Bien que souvent considéré comme superflu, l’engrais pour gazon d’automne joue un rôle important dans l’entretien de la pelouse. Il réduit la sensibilité du gazon au gel et aux maladies et lui permet de se régénérer une dernière fois sous vos yeux avant la chute des feuilles et la baisse des températures, marquant le début de la quatrième saison.

On peut le voir au printemps: l’herbe est dense et bien verte, ne laissant pour ainsi dire aucune chance à la mousse. Cela est dû à la teneur élevée en potassium de l’engrais, qui assure la stabilité des parois cellulaires et donc la résistance au gel du gazon. En approvisionnant votre pelouse de la sorte jusqu’en octobre, elle a de grandes chances de passer l’hiver en bonne santé.

Autre effet positif de l’engrais d’automne: la mousse risque encore moins de se propager pendant la phase de repos du gazon. Vous pourrez le constater au plus tard au printemps prochain.

Important: le ramassage des feuilles mortes

Même si les jardiniers ont nettement assoupli leur point de vue sur les feuilles mortes ces dernières années et qu’il leur arrive de laisser des massifs recouverts de feuilles, les greenkeepers ne plaisantent toujours pas au sujet des gazons tapissés de feuilles: ces dernières doivent disparaître, sans condition!

Et ce, pour deux raisons: premièrement, certaines feuilles (comme celles des noyers) sont véritablement toxiques pour les autres plantes. Deuxièmement, les couches de feuilles mortes sont propices à la création d’un microclimat, ce qui favorise la prolifération des champignons.

Les feuilles mortes doivent donc être ramassées. C’est souvent plus facile à dire qu’à faire, car les premières feuilles tombent dès le début du mois de septembre et les dernières parfois à la mi-novembre seulement.
Vous l’aurez compris, vous n’en avez pas fini de sortir et de rentrer votre râteau. Par ailleurs, le temps nécessaire à la décomposition des feuilles au sol ou sur un tas de compost est extrêmement variable. Les feuilles des arbres fruitiers se décomposent rapidement par exemple, alors que celles des chênes sont très résistantes.

Dans tous les cas, votre tondeuse est là pour vous simplifier la tâche en ramassant et en broyant les feuilles mortes.

Pour ratisser, les ramasseurs de feuilles expérimentés optent généralement pour des râteaux en plastique aussi légers et solides que possible. Lorsque l’on doit répéter sans cesse le même mouvement de bras pour ratisser, chaque gramme en moins compte!

Autres conseils utiles pour votre gazon:

Vous n’avez pas encore de pelouse? Sachez que c’est le bon moment pour en faire pousser une. Contrairement aux idées reçues, la fin de l’été ou l’automne est bien plus propice à la pousse d’un nouveau gazon que le printemps.

Pourquoi? Parce que les mauvaises herbes, qui cherchent à faire de l’ombre au gazon, sont affaiblies après la longue période estivale ou une tonte régulière sur un ancien sol. En outre, une grande quantité de chaleur est encore emmagasinée dans le sol, si bien que le nouveau semis peut germer rapidement et vigoureusement sans grande concurrence. Vous pouvez donc poser votre gazon en rouleau sur une surface bien ameublie et exempte de mauvaises herbes.

Son prix élevé au mètre carré rend le gazon en rouleau particulièrement intéressant pour les jardins de petite taille. Son atout majeur? Il offre de bons résultats rapidement, car sa surface peut déjà être utilisée une à deux semaines après la pose. 

L’épandeur simplifie l’entretien du gazon en automne. Que vous optiez pour de l’engrais ou des semences, parcourez la surface par bandes et à une vitesse de marche régulière.

Pour les engrais minéraux, veillez à ce que les bandes ne se chevauchent pas, au risque de causer des brûlures. Les engrais organiques pour gazon présentent moins de dangers.

L’automne est également le bon moment pour délimiter vos bordures de pelouse.

Que vous alliez jusqu’au compost ou à la mangeoire, évitez de marcher sur l’herbe gelée si vous tenez à avoir un gazon d’agrément vert et dense. Les brins gorgés d’eau et donc gelés se plient ou se brisent comme du verre, ce qui facilite la tâche aux champignons.

Les traces de pas se transforment en zones vert foncé, parfois boueuses, dans lesquelles les mauvaises herbes se feront un plaisir de se répandre au printemps. En revanche, une couche de neige fraîche et meuble ne nuit pas au gazon.
 

© 2023 BAUHAUS Fachcentren AG