Rénover les escaliers

Lorsqu’il faut rénover un escalier dans une pièce d’habitation, il ne suffit pas toujours de poncer ou de vitrifier les marches. Avec les systèmes de rénovation d’escalier particuliers dans différents décors, vous pouvez donner une nouvelle vie à votre vieil escalier en bois, en béton ou en pierre, marche après marche : pour ce faire, vous collez sur les vieilles marches, avec une colle de montage, les chevauchements de marches, les contremarches et les plateaux de marches découpés aux bonnes dimensions. Etant donné que chaque escalier a des mesures qui lui sont propres, une découpe précise est indispensable.

Vous trouverez un grand choix de machines et d’appareils professionnels pour la rénovation des escaliers auprès du service de location de BAUHAUS.

Instruction

1. Travaux préparatoires

L’escalier doit tout d’abord être débarrassé des anciens revêtements, tels que moquette, linoléum ou vieilles couches de peinture; il doit également être propre et non gras. Si certaines marches grincent, vissez en leur centre dans la contremarche trois vis de 100 mm.

2. Doubler le limon

Selon la conception de l’escalier, il vous suffira de coller de nouvelles marches et contremarches sur les anciennes. Toutefois, si votre escalier dispose d’un limon, vous devez également doubler celui-ci et y appliquer un nouveau revêtement pour le rénover. Placez la nouvelle marche à l’essai sur l’ancienne et mesurez l’écart par rapport au limon.

Doublez ensuite ce dernier avec une baguette coupée aux bonnes dimensions: appliquez de la colle spéciale en zigzag, appuyez la baguette puis clouez-la au limon.

3. Revêtir le limon

Réalisez un gabarit exact pour le nouveau revêtement. Pour ce faire, prenez des morceaux de papier rigide (par exemple du papier cartonné au format carte postale), faites-les se chevaucher au niveau des angles, et collez-les avec du ruban adhésif.

Placez ensuite le gabarit terminé sur le revêtement (par exemple un panneau composite de 8 mm) et reportez la découpe au feutre. Découpez le revêtement du limon à la scie sauteuse (face décorée sur le dessous).

Vérifiez les dimensions de la découpe (tolérances: au maximum 10 mm à l’horizontale, 7 mm à la verticale). Si tout concorde, appliquez à nouveau de la colle en zigzag sur le revêtement, posez-le et appuyez fermement; au besoin, utilisez un maillet en caoutchouc.

4. Revêtir le recouvrement

Là encore, vous devez prendre des mesures précises. Afin que les recouvrements des marches ne soient pas trop importants et afin d’éviter tous risques de fissures, de bombements et de grincements, prévoyez un joint d’un millimètre de large sur tout le pourtour. Celui-ci sera par la suite comblé avec un joint élastique de scellement des bords.

Sciez ensuite le revêtement du recouvrement aux bonnes dimensions, collez-le puis clouez la face avant.

5. Revêtir les marches et les contremarches

Passez à la première marche; là encore, vous devez commencer par prendre les mesures. Au lieu d’un gabarit papier, que vous devrez recommencer pour chaque marche, il vaut mieux utiliser une jauge d’escalier ou un gabarit pour escalier. Celui-ci est réglable, et vous pouvez facilement et rapidement modifier et reporter les mesures.

Pour le sciage, l’idéal est une scie sauteuse électrique et, pour les longs bords droits, une scie circulaire à table ou à main avec guides. Réalisez les finitions (n’oubliez pas les tolérances d’au moins 1 mm) avec du papier à poncer.

Passez ensuite au collage: appliquez une fois de plus de la colle en zigzag sur le dessous de la nouvelle marche, placez celle-ci sur l’ancienne et faites-la glisser vers l’avant jusqu’à la Contremarche. Appuyez fermement.

Remarques: l’escalier n’est à présent pas vraiment utilisable. Le cas échéant, montez le nouvel habillage en deux temps, et commencez par coller une marche sur deux.

Prenez ensuite les dimensions de la contremarche, réalisez le revêtement et collez-le comme les autres éléments de l’escalier.

Répétez l’opération pour toutes les autres marches. Réalisez et placez tout d’abord le recouvrement, puis la contremarche et la marche.

6. Réaliser la couverture du limon et les joints

Enfin, mesurez la partie supérieure du limon, découpez le revêtement aux bonnes dimensions et collez-le également. Réalisez les joints avec du joint de scellement des bords.

Conseil

Jonction avec le revêtement de sol

Si vous avez collé de nouvelles planches de bois sur votre escalier, vous devez veiller à réaliser une jonction correcte avec le revêtement du sol posé ensuite: la dernière marche (marche d’arrivée) dispose d’une rainure pour assurer une jonction fluide avec le stratifié du fabricant de l’escalier, ou possède un rail intégré en aluminium anodisé permettant d’assurer une bonne jonction avec un sol en stratifié, en parquet flottant, en moquette ou en PVC déjà posé.

Rénover des contremarches

Si vous souhaitez seulement rénover des contremarches griffées, vous pouvez le faire très simplement avec du stratifié autocollant: mesurez précisément la hauteur et la largeur des différentes contremarches, faites découper les bandes de stratifié aux dimensions par BAUHAUS, retirez le film, posez puis appuyez fermement contre le support à l’aide d’un rouleau de caoutchouc. C’est tout!

Outils et matériel

  • Visseuse sans fil
  • Perceuse
  • Crayon
  • Marteau, au besoin
  • Maillet de caoutchouc
  • Joint de scellement des bords
  • Papier cartonné, selon besoins
  • Ruban adhésif
  • Ciseaux
  • Papier à poncer
  • Silicone en cartouche
  • Scie sauteuse
  • Scie circulaire à table ou à mains avec guides
  • Colle pour escaliers
  • Marches, contremarches et recouvrements, selon besoins
  • Panneaux composites (8 mm)
  • Mètre pliant