Renouveler la peinture des façades

La façade est la carte de visite d’une maison. Dans l’idéal, elle a une belle allure tout en offrant une protection suffisante contre les intempéries. Il est conseillé de refaire la façade tous les dix à quinze ans, non seulement d’un point de vue esthétique mais aussi en matière de sécurité. La plupart du temps, il suffit de donner un nouveau coup de peinture. Peindre soi-même n’est pas si compliqué: c’est la préparation qui demande de la précision.

Au moment d’un nouveau coup de peinture sur la façade, pensez également à améliorer l’isolation thermique ! Vous trouverez de plus amples informations sur ce thème dans le guide BAUHAUS « L’isolation thermique permet d’importantes économies d’énergie ».

Instruction

1. Installer l’échafaudage

Pour repeindre votre façade, vous avez besoin d’un échafaudage (à moins que vous n’habitiez dans une maison de plain-pied). Celui-ci est posé contre la maison et doit être fixé à la façade au moyen de perches, de crochets et de chevilles. Vous trouverez une sélection d’échafaudages universels et polyvalents pour usage intérieur et extérieur.

vers le service de location de BAUHAUS

2. Choisir la couleur de la façade

Outre la teinte, que vous pouvez faire mélanger à votre goût chez BAUHAUS, c’est avant tout la qualité de la peinture qui est décisive : les dispersions au silicate prêtes à l’emploi sont simples à manipuler et assurent une bonne protection contre la pluie. Leur structure microporeuse permet en outre d’évacuer la vapeur d’eau de la maçonnerie. Par ailleurs, les peintures au silicate ne doivent pas être appliquées sur de vieilles peintures à dispersion ou des crépis à la résine synthétique.

Les peintures à dispersion sont les plus polyvalentes des peintures pour façades: elles n’absorbent pas l’eau, laissent passer la vapeur d’eau et existent en de nombreuses teintes, y compris les plus vives. Elles ne doivent toutefois pas être appliquées directement sur l’ancienne couche calcaire ou au silicate. Un apprêt avec une couche de fond permet de remédier à cela.

Les peintures à la résine de silicone constituent le haut de gamme des peintures de façades: elles laissent parfaitement passer la vapeur d’eau et assurent une protection efficace contre la formation d’algues et de champignons. Dans le même temps, elles évacuent parfaitement l’eau de l’extérieur – l’idéal pour les façades exposées au nord ou exposées aux éléments.

3. Contrôler et préparer la sous-couche

Pour obtenir un résultat satisfaisant sur le long terme, il est essentiel de procéder à une bonne évaluation et préparation de la sous-couche: le contrôle visuel permet de déceler les décolorations, les décollements de la peinture, la saleté, la mousse ou encore les algues. Vous pouvez remédier à ces défauts à l’aide d’une brosse et d’eau ou d’un nettoyeur à haute pression.

Les contrôles par frottis, percussion et arrachement vous permettent en outre de vérifier l’état de la sous-couche: par exemple, vous devez retirer les endroits creux (test par percussion) et passer une nouvelle couche de crépi.

Dans tous les cas, avant la peinture, la façade doit être sèche, propre et dénuée de poussières ou de fissures: nettoyez-la avec de l’eau et une brosse, ou, ce qui est le plus simple, un nettoyeur à haute pression. Vous pouvez à présent réparer les dégradations visibles, les fissures, par exemple. Retirez l’ancien crépi en le frappant, puis remplacez-le.

Afin que la sous-couche soit consolidée et absorbée de façon égale, appliquez un apprêt pour façades à la brosse, au rouleau ou, ce qui est le plus pratique, au pulvérisateur. Recouvrez auparavant toutes les ouvertures (portes, fenêtres, etc.) avec du film protecteur.

4. Repeindre la façade

Une fois les travaux de préparation effectués, vous pouvez passer la première couche de peinture. Pour le primaire, diluez la peinture avec 10 à 15 % d’eau et appliquez-la à l’aide d’un rouleau pour façades. N’utilisez le pinceau que pour les angles et les arêtes. Pour que l’application soit régulière, passez le rouleau du haut vers le bas, puis en diagonale et enfin à nouveau du haut vers le bas, en gardant toujours la même pression. Une fois que la première couche est bien sèche, appliquez la couche de finition avec de la peinture non diluée.

Remarques: ne peignez jamais lorsque la maison est directement exposée aux rayons du soleil, lorsqu’il fait très chaud ou que la température est inférieure à cinq degrés. En outre, mélangez soigneusement la peinture avant l’application avec une tige d’agitateur ou un mélangeur.

Conseil

Isoler la façade

Puisque vous remplacez la peinture de la façade, et gagnez donc en esthétique et en fonctionnalité, pensez également aux économies d’énergie : l’isolation de l’enveloppe du bâtiment renferme un potentiel très important de réduction des pertes énergétiques. En effet, une isolation insuffisante des murs extérieurs peut faire perdre jusqu’à 50 % de la chaleur dégagée par le chauffage. Isoler la maison de façon ciblée, par exemple à l’aide d’un système composite d’isolation thermique, peut limiter de près de 80 % les pertes de chaleur. Le coût d’une isolation thermique complète de la façade est donc amorti en quelques années, surtout lorsque la façade doit de toute façon être modernisée.

En outre, vous pouvez obtenir des subventions fédérales, régionales et communales ainsi que des aides de l’Institut de crédit pour la reconstruction (KfW) pour la rénovation énergétique des maisons d’habitation. Le programme d’économies d’énergie et le service de montage BAUHAUS vous facilitent la planification et la mise en œuvre, sur le plan du financement comme des efforts.

Réparer ou rénover des fissures

Il n’est pas rare de voir des fissures sur une façade. Vous devez d’ailleurs vérifier s’il s’agit de fissures superficielles du crépi ou si elles sont dues à des mouvements de la maison. Pour cela, placez des marqueurs en plâtre dans la fissure. Si le plâtre crève rapidement et largement, il est conseillé de faire appel à un professionnel. En revanche, si le plâtre ne se déchire que très peu, voire pas du tout, il s’agit vraisemblablement de simples fissures superficielles du crépi. Celles-ci sont relativement simples à réparer : agrandissez la fissure un peu (par exemple à l’aide d’un Flex) et, après avoir passé un apprêt, remplissez-la d’acrylique.

Outils et matériel

  • Film de protection
  • Grille d’essorage pour rouleau
  • Echafaudage fixe, échafaudage mobile ou échelle
  • Cutter
  • Pulvérisateur (de jardin)
  • Seau
  • Peinture de façades, au besoin
  • Rouleau pour façades
  • Apprêt, au besoin
  • Nettoyeur à haute pression
  • Ruban de masquage
  • Pinceaux
  • Brosses de nettoyage
  • Tige d’agitateur ou mélangeur
  • Spatule
  • Mastic
  • Brosse