Outils de jardinage

Un soin adapté et une taille appropriée au moment opportun sont les garants de floraisons et de fruits nombreux et d’une croissance soutenue de vos fleurs, arbustes et arbres. Pour le soin manuel du gazon, des plantes et autres végétaux, vous devez disposer d’outils de jardinage spécialement sélectionnés.

Remarque: avant l’achat, vérifiez systématiquement si l’outil de jardinage offre une bonne prise en main!

Instruction

1. Sécateurs

Le sécateur est un outil indispensable dans la panoplie de tout jardinier amateur. Il peut toutefois s’avérer difficile de trouver le modèle adéquat qui se prend en main facilement: vérifiez que les poignées aient une taille qui vous convienne, qu’elles aient un revêtement antidérapant et que leur ouverture ne soit pas trop grande. Certains modèles vous permettent de régler vous-même la largeur d’ouverture. Faites un test de découpage de papier pour tester la qualité de finition et de montage des lames du sécateur choisi avant de l’acheter.

Remarque: vous obtiendrez une meilleure performance de coupe avec des lames revêtues, mais vous ne pourrez pas les affûter ultérieurement.

Les sécateurs pour le jardinage sont répartis dans deux catégories de coupe: les sécateurs à enclume ou les sécateurs à lame tirante. Dans le premier type de conception, la lame est pressée contre une butée résistante et la lame aiguisée étête les plantes appuyées sur l’enclume. Sur les sécateurs à lame tirante, la lame et la butée glissent l’une contre l’autre. Cette coupe est plus douce pour le végétal, qui n’est que peu écrasé.

Lorsque l’on a trouvé le sécateur qui nous convient, il n’est pas facile de passer à un autre modèle. Certains fabricants proposent des pièces de rechange (lames, ressorts ou vis) vous permettant de redonner une nouvelle jeunesse à vos sécateurs usagés.

Remarque: utilisez le sécateur pour tailler vos végétaux – pas le fil qui les retient!

2. Ébrancheurs et échenilloirs

La taille des haies, des arbres et des arbustes est une occupation agréable durant la saison où tout se met à verdir, fleurir et croître. Avec un ébrancheur – le grand frère du sécateur –, vous pouvez tailler proprement les grosses branches et le bois tendre. L’important est de disposer d’une puissance de coupe élevée. La transmission de la force est améliorée grâce aux longs leviers mobiles. Pour cela, vous devez avoir une ligne d’actionnement plus longue ou plusieurs actionnements.

Afin d’amortir la fermeture des deux lames, certains modèles d’ébrancheurs sont dotés de butoirs qui ménagent les bras.

Pour élaguer les arbres plus en hauteur, utilisez un échenilloir. Grâce à cet outil, vous avez une meilleure visibilité depuis la terre ferme et pouvez donner la forme souhaitée à l’arbre. La portée de l’outil est d’environ 1,5 m en plus de la longueur de manche – sans oublier votre propre hauteur. Pour pouvoir manœuvrer et travailler de manière ciblée à une telle hauteur, faites avant tout attention lors de l’achat au poids et à la stabilité de l’échenilloir, ainsi qu’à la bonne ergonomie du système de coupe sur la poignée.

Les échenilloirs avec poulie à corde offrent certes un effet de levier supérieur, mais une poulie de renvoi volumineuse peut se prendre plus facilement dans les branches. En revanche, ces outils sont pratiques puisque vous pouvez les convertir en scie en un tour de main.

3. Bêches

Lorsqu’il s’agit de bêcher, d’ameublir la terre ou de réaménager des massifs, la majorité des jardiniers amateurs a recours à une bêche. Cet outil facilite considérablement ce genre de travaux manuels rudes et pénibles. Bien que le modèle à poignée en T soit un grand classique, la poignée en D transmet mieux la force et simplifie la manipulation de la bêche.

Utilisez de préférence une bêche avec une lame triangulaire ou semi-circulaire pour travailler les sols rocailleux. Pour les sols homogènes et peu rocailleux, des lames rectangulaires ou légèrement arrondies sont à privilégier. Vérifiez par ailleurs que le repose-pieds est stable et suffisamment large. Enfin, un manche à forme ergonomique soulagera votre dos pendant ce type de travaux.

Une lame de bêche forgée est durable et robuste; sa taille et sa forme doivent être adaptées à la force de l’utilisateur: plus la terre est lourde, plus la lame doit être petite. Autre élément important: la zone de contact entre le fer et le manche doit être stable et haute. De simples douilles soudées n’offrent souvent qu’une stabilité limitée.

4. Soin du sol et du gazon

Tout propriétaire de jardin rêve de parterres propres et d’un gazon vert et luxuriant. Les principaux outils manuels pour l’aménagement des parterres sont la pioche, la griffe (ou cultivateur), le râteau et la serfouette. Lors de l’achat, il faut d’abord s’assurer de la longueur du manche: notamment en ce qui concerne la pioche et le cultivateur, l’extrémité du manche doit vous arriver à l’épaule. Vous pourrez ainsi travailler sur les zones de massif plus éloignées en gardant le dos droit.

Pour le râteau, vous devez avant tout faire attention à l’inclinaison des dents. Sinon, vous ne ferez que griffer la surface du sol.

Les coupe-bordures vous permettent de tailler les zones du gazon que ne peut atteindre la tondeuse. Les modèles manuels avec manche long et poignée sont très confortables, constituant ainsi une alternative silencieuse aux modèles électriques pour les petits jardins.

Conseil

Service d’affûtage BAUHAUS

Lorsque les lames sont émoussées, il ne faut pas forcément les remplacer par de nouvelles. Dans de nombreux centres spécialisés BAUHAUS, vous trouverez notre service d’affûtage professionnel: lames de scies circulaires, chaînes de scies et autres rubans: les conseillers spécialisés de BAUHAUS les remettent en état en un tour de main.

Une fois vos lames de scies affûtées, vous pouvez vous remettre au travail. Et dans le cas où de nouvelles lames ou une nouvelle scie s’avèrent nécessaires, nous sommes à votre entière disposition pour vous conseiller.

Service d’affûtage BAUHAUS