Manipuler en toute sécurité sa tronçonneuse

Lors de travaux avec une tronçonneuse, il est indispensable de porter un habit de protection approprié. De plus, une certaine expérience dans la manipulation d’appareils dangereux n’est pas superflue. Bien que les tronçonneuses modernes avec freins de chaîne et valves anti-retour réduisent le risque, se faire conseiller, voire se former ne peut être que bénéfique. Encore mieux, évitez de travailler seul ! En cas d’urgence, une deuxième personne peut prodiguer les premiers soins et informer les services de secours.

Instruction

1. Vêtements de protection

Les scies à moteur modernes sont pourvues de divers dispositifs de sécurité qui réduisent le risque d’accident (par ex. freins de chaîne, goujons de fixation de la chaîne, dispositif de protection de la main, etc.). Pour votre propre sécurité, portez en outre des vêtements de protection comprenant un pantalon anti-coupure, un casque avec visière et protection auditive, des gants de protection, ainsi que des vêtements de dessus résistants et bien ajustés.

Pour les utilisateurs occasionnels, la protection des jambes peut également être assurée par des surpantalons ou des jambières de protection. Ces produits relativement bon marché sont pourvus d’un ouatage spécial à longues fibres: si le matériau est coupé par une scie à moteur, les fibres s’empêtrent dans les dents de la scie, sont captées par le mécanisme d’entraînement et bloquent immédiatement la chaîne. 

Des gants, ainsi que des bottes ou chaussures solides, sont également disponibles avec un équipement de protection anti-coupure (comme pour le pantalon anti-coupure). Lors du travail en forêt, le port d’un casque de protection est en outre prescrit. Il est plus pratique de porter un casque avec visière intégrée et coquilles antibruit que de porter des protections séparées des yeux et des oreilles.

2. Préparation de la scie

Avant de commencer, vous devez d’abord monter la chaîne de la scie et la tendre.

Remarques: il est impératif de porter des gants lors du travail sur la chaîne!

Posez d’abord la chaîne sur le rail de guidage en veillant à ce que les dents de la chaîne soient bien orientées. Faites ensuite passer la chaîne montée sur le pignon d’attaque puis abaissez-la dans le guide-lame.

Placez maintenant le protège-chaîne sur le bloc moteur et fixez-le. Ainsi, le rail équipé de la chaîne ne glisse plus et vous pouvez régler tranquillement la tension de la chaîne.

La plupart des scies à moteur ont un dispositif de tension de la chaîne qui est facile à utiliser, sans outils et latéral. Il suffit de tourner correctement la vis de tension: si la chaîne pend, elle est trop lâche, et vous devez la tendre davantage avec la vis de tension. Si la chaîne ne pend pas en dessous du rail, mais qu’on peut encore la faire glisser légèrement, et la tirer un peu vers le haut, sa tension est optimale.

3. Commencer

Vous pouvez maintenant procéder au sciage (sur quelques appareils, la procédure de démarrage est décrite sur la machine): avant de mettre le moteur en marche, mettez le frein de chaîne en place et posez la scie à moteur sur le sol. Stabilisez avec votre pied la scie à moteur et tirez fortement la corde du lanceur. Dès que le moteur s’amorce et tourne, actionnez l’accélérateur et relevez lentement la scie. Vous pouvez maintenant desserrer le frein de chaîne. Lorsque vous sciez, maintenez toujours l’accélération plein gaz.

Remarques: lors du démarrage, les éléments constitutifs du dispositif de coupe ne doivent pas être en contact avec le sol.

Conseil

Carburant et huile de chaîne

Afin que le sciage se déroule bien et sans causer d’usure anormale de la chaîne, remplissez le réservoir correspondant avec une huile à chaîne spéciale. Les scies à moteur à essence fonctionnent la plupart du temps avec un mélange de carburant que vous composez vous-même avec de l’essence et de l’huile moteur (mélange 50:1).

Outils et matériel

  • Carburant (mélange d’essence et d’huile dans le rapport 50:1)
  • Scie à moteur
  • Huile de chaîne de scie
  • Vêtements de protection (surpantalon avec couche de protection anti-coupure, gants de protection, chaussures de sécurité, casque avec protection d’oreilles et visière, ainsi que vêtements de dessus résistants et bien ajustés)