La vis à bois

Les vis en acier galvanisé sont couramment utilisées pour les assemblages en bois. Elles offrent une certaine protection contre la corrosion, qui n’est cependant pas durablement résistante à l’humidité ambiante et aux intempéries, contrairement aux vis en acier inoxydable. Ajoutons que l’acier inoxydable est plus tendre que l’acier. Lorsque vous utilisez des vis en acier inoxydable, il est donc préférable que vos séances de vissage et dévissage ne durent pas trop longtemps. Outre les moyens classiques de vissage à la main avec un tournevis plat ou cruciforme, avec des vis inbus, des embouts ou des clés à fourche, les vis sont souvent utilisées avec des outils électriques.

Instruction

1. Types de vis, matériaux et empreinte

Les matériaux courants des vis sont l’acier et l’acier inoxydable : les vis en acier sont généralement galvanisées et passivées en jaune ou bleu. La passivation protège les vis contre la corrosion et leur donne un aspect jaune clair ou métallique qui est reconnaissable. Pour les bois sombres, vous pouvez également utiliser des vis brunies. La couche d’oxyde colorante (patine) donne lieu à des vissages très discrets, mais diminue la protection contre la corrosion. Les vis en acier sont ici nettement supérieures, c’est pourquoi elles sont très souvent utilisées pour le montage de terrasses en bois.

Avec la taille de la vis, l’empreinte est la différence technique la plus importante ! Pour le bricolage, l’empreinte de vis cruciforme (également l’empreinte Pozidriv ; à droite dans l’image de gauche) est la plus courante, bien que l’empreinte six lobes (également Torx® ; à gauche dans l’image de gauche) soit un système techniquement supérieur. Elle assure un transfert de force optimal sans augmentation de la force d’application lors du serrage, ce qui est idéal pour les tournevis sans fil et assure une fixation rapide. Toutefois, en cas d’utilisation d’embouts de tournevis inadéquats ou usés, une « rotation » très rapide des dents dans la tête de la vis peut se produire. La fixation des éléments sur un socle est sûre et solide, si vous utilisez des vis à filetage partiel : la pièce à monter ne se trouve pas dans la zone de contact du filetage et elle est ainsi abaissée par le vissage de la tête de la vis (image de droite).

Si vous voulez cacher le vissage dans le bois, utilisez des caches adaptés à l’empreinte de la vis.

Les vis pour panneaux de particules ont là encore une géométrie spéciale: leur résistance au vissage est particulièrement faible et leur résistance à l’arrachage très élevée. Elles sont spécialement adaptées au vissage avec une machine. De plus: un préforage n’est pas nécessaire, car la pénétration de la pointe effilée de la zone filetée est immédiate. Les longues vis pour panneaux de particules existent aussi avec filetage partiel.

2. Vissage du bois

Dans l’exemple présenté, il s’agit de visser ensemble deux éléments en bois : percez d’abord le bois à monter (diamètre de perçage = diamètre de filetage de la vis). Positionnez les deux éléments en bois et marquez avec le foret l’emplacement de l’assemblage sur le bois du dessous. Changez de foret (diamètre de perçage = diamètre d’âme de la vis).

Remarques: en cas d’utilisation d’un bois dur, et toujours si vous voulez empêcher que le bois ne se fende lors du perçage, vous devez faire un préforage.

Vous pouvez alors préforer l’élément placé en dessous, à l’endroit marqué et aux deux tiers de la profondeur de vissage ultérieure. Assemblez ensuite les deux pièces : tournez le type de vis choisi complètement et de façon à former une surface plane (la vis pénètre d’abord la partie inférieure de l’élément).

3. Vissage d'une terrasse

Utilisez pour le vissage de votre terrasse en bois des vis de terrasse spéciales en acier inoxydable. Outre leur résistance aux intempéries particulièrement bonne, ces vis ont une petite tête fraisée ou tête conique bombée. Ces vis n’étant presque plus visibles, la surface en bois est praticable sans risque de blessures, même pieds nus.

4. Chevillage

La forme du filetage des vis pour cheville entraîne un déploiement optimal de la cheville. Si vous travaillez avec des vis fines, il peut arriver que le déploiement de la cheville soit insuffisant. Si les vis sont trop épaisses, cela peut endommager les éléments peu robustes, ou détruire les intervalles des briques à perforation verticale, ou détruire la cheville. La longueur idéale : la vis devrait rentrer presque complètement dans la cheville à l’intérieur de la pièce. Choisissez un foret dont le diamètre est égal au diamètre nominal de la cheville et adoptez une profondeur de forage à la butée légèrement supérieure à la longueur de la cheville.

Enlevez la poussière (avec un aspirateur) présente dans le trou suite au perçage et introduisez la cheville; le cas échéant, enfoncez-la prudemment avec un marteau. Positionnez ensuite la pièce et fixez-la avec la vis dans la cheville.

Conseil

Vis métriques

Les vis à filetage métrique s’utilisent dans de nombreux domaines d’application : elles servent par exemple à joindre en toute sécurité des éléments métalliques légers et de petites dimensions. Pour protéger la surface du matériau, il est ici pertinent d’utiliser des rondelles d’épaisseur. Pour empêcher un desserrage fortuit, dû par exemple aux vibrations, nous recommandons d’utiliser des écrous de sécurité, des rondelles à dents ou des rondelles ressorts, éventuellement aussi une colle à métaux.

Pour les constructions lourdes en métal ou en bois, par exemple les structures de bâtiment, les châssis ou les établis, utilisez de préférence des vis d’assemblage : les écrous et rondelles d’épaisseur protègent les matériaux et augmentent simultanément la résistance à l’arrachement.

Embouts qui correspondent

Pour utiliser les vis à empreinte six lobes sans les user, n’employez que des embouts qui correspondent exactement à la vis. Sinon, les dents tournent très rapidement à l’intérieur de la tête de la vis et la vis devient inutilisable. Si vous ne connaissez pas la taille adéquate, insérez simplement l’embout que vous supposez approprié dans l’empreinte de la tête de la vis : s’il tient sans vaciller, vous pouvez commencer le vissage.

Vis à tôle

Les vis à tôle sont particulièrement appropriées pour une jonction et une fixation optimales de la tôle ou de l’aluminium. Pour une fixation rapide, il y a des vis à tôle autoforeuses à filetage auto-coupant. Un préforage n’est pas nécessaire.

Outils et matériel

  • Caches
  • Tournevis sans fil
  • Perceuse
  • Chevilles
  • Vis à bois (divers matériaux, empreintes, tailles)
  • Vis à six pans creux
  • Tournevis pour vis cruciforme
  • Clé plate ou clé à écrou
  • Tournevis pour vis à tête fendue
  • Tournevis pour vis à six lobes
  • Tournevis pour clé mâle 6 pans