Un mur en bonne et due forme: construire un muret d’ornement

Ce muret d’ornement arrondi conçu avec des pierres en béton quartzé isole la terrasse de la parcelle de terre voisine. Ce muret de protection saura vous séduire par sa combinaison de pierres aux formats et aux couleurs variables. Pour que ce muret d’ornement aux allures de vestiges de château puisse être réalisé en toute simplicité même par des novices, un kit prêt à l’emploi est proposé: toutes les pierres sont préparées, assorties les unes aux autres au niveau de leurs formats et disponibles dans les quantités correspondantes. Pour construire ce muret d’ornement dans les meilleures conditions, il est impératif d’établir un plan de situation détaillé avec les différents formats et teintes des pierres.

Instruction

1. Réaliser les fondations

Pour que le muret d’ornement soit ancré au sol de manière sûre et durable, vous devez réaliser des fondations solides: après avoir déterminé le tracé du muret, commencez par coffrer la terre en conséquence pour la semelle filante (dans le cas présent: 70 cm de profondeur et 50 cm de largeur). Versez à présent un mélange sable-gravier comme couche de drainage, répartissez le tout avec un râteau, tassez à l’aide d’une dameuse et aplanissez ensuite la surface.

Mélangez le mortier de ciment (conformez-vous aux consignes du fabricant) et remplissez la tranchée de mortier jusqu’en haut. Tassez le mortier pendant le remplissage, puis lissez-le.

Vous pouvez également mélanger vous-même le mortier de ciment à partir de sable et de ciment.

Vous devez désormais laisser les fondations durcir avant d’entamer la construction du muret (conformez-vous aux consignes du fabricant).

Remarque: ne réalisez pas ces travaux de fondations à base de mortier en cas de gel. Vous devez en outre systématiquement recouvrir d’un film les fondations fraîchement coulées afin de les protéger de la pluie ou d’un séchage trop rapide (vous pouvez les maintenir humides en pulvérisant de l’eau, si nécessaire).

2. Poser le muret d’ornement

Les pierres du muret doivent être posées avec un décalage régulier. L’esthétique et la stabilité du mur en dépendent. Chaque pierre doit ainsi être décalée à une distance fixe déterminée par rapport à celle du dessous: c’est ce que l’on appelle l’appareillage. La règle élémentaire de calcul est la suivante: appareillage a ≥ 0,4 x hauteur de la pierre h ≥ 45 mm. Pour des pierres de 200 mm de haut, cela donne: 0,4 x 200 = 80. 80 étant un nombre supérieur à 45, l’appareillage est donc obtenu avec 80 mm et les pierres sont décalées de cette valeur (au moins).

Appareillages: vue d’ensemble

Avant de commencer les travaux, familiarisez-vous avec les différentes couleurs et formes des pierres. Avant le murage, vous devez poser les pierres d’un étage à des fins d’essais: vous aurez ainsi la possibilité de modifier la disposition des couleurs en fonction de vos goûts.

Remarque: c’est en variant les couleurs que vous obtiendrez un résultat optimal! Il ne serait pas très esthétique d’utiliser trop souvent la même teinte de pierre à un même endroit du muret. 

Mélangez le mortier de ciment-trass pour le rendre meuble et humide comme la terre (souple mais consistent) et posez les pierres du muret étage après étage. Appliquez le mortier abondamment et de manière homogène. N’oubliez pas de combler également les joints verticaux entre les pierres en laissant le moins de vide possible, soit en introduisant le mortier en plusieurs fois à l’aide de la truelle. Si ces joints ne sont pas suffisamment comblés avec du mortier, des efflorescences peuvent survenir.

Remarque: la largeur de joint moyenne pour ce muret d’ornement s’élève à 12 mm. Des écarts minimes ne nuisent pas à l’ensemble de l’ouvrage. Au contraire: sur ce type de mur rustique, de petites imperfections renforcent l’esthétique et peuvent être compensées lors de la pose de l’étage suivant.

Utilisez un niveau à bulle pour équilibrer les pierres posées sur la couche de mortier lissée et donnez de légers coups de maillet en plastique sur les pierres. Vous pourrez ainsi compenser les petites irrégularités de surface. 

Si vous devez découper les pierres, utilisez une scie à béton. Celle-ci peut être munie de différents accessoires. Les disques classiques pour la pierre suffisent généralement à découper de simples dalles de béton. Pour les dalles en pierre véritable, les disques diamantés sont recommandés. Vous pouvez aussi utiliser une machine professionnelle de découpe à l’eau. Dans tous les cas, pour ce type de travaux de construction, seules quelques pierres doivent être découpées.

Remarque: vous devez impérativement porter une protection auditive, des lunettes de protection, un masque contre les poussières, de bons gants de travail et des chaussures de sécurité lorsque vous découpez des dalles.

Travaillez les surfaces apparentes des pierres d’angle à l’aide d’un burin. Tenez le burin de biais pour donner un effet naturel à la surface. Arrondissez ensuite les arêtes avec un marteau boucharde (ou un marteau de charpentier). 

Particularité du muret d’ornement: l’angle arrondi (rayon de 130 cm). Des claveaux préfabriqués (15 cm d’épaisseur) sont utilisés pour réaliser cette forme arrondie. Vous pouvez réaliser d’autres formes à l’aide des pierres disponibles: utilisez une fendeuse hydraulique pour les couper en claveaux. 

Réalisez les ouvertures de fenêtres du muret avec des marches pleines. 

Veillez à badigeonner ici aussi le mortier de ciment-trass en grande quantité. 

Lorsque le mortier est sec au toucher (conformez-vous aux consignes du fabricant), occupez-vous des joints. Ne remplissez pas les joints entièrement, mais laissez au moins 5 mm de profondeur par rapport à la surface de la pierre. Lissez le mortier avec la truelle à jointoyer. S’il manque du mortier, vous pouvez en rajouter à la main dans les joints et ensuite le lisser. Une fois les joints terminés, balayez le muret avec une brosse.

Conseil

Béton

Pour de petits travaux, il est recommandé d’utiliser du béton prêt à l’emploi; il suffit d’ajouter de l’eau au mélange (respecter les consignes du fabricant).

Vous pouvez aussi préparer vous-même le béton. Il convient d’adapter les proportions de ciment, d’eau et de complément (granulats de sable et de gravier entre 16 et 32) à l’utilisation que vous souhaitez en faire: il existe un mélange dit «universel» prévu notamment pour les petites fondations, les dalles de jardin et les marches, composé d’une mesure de ciment pour 4 mesures de complément et 0,5 litre d’eau.

Consignes de préparation: mélangez les éléments secs. Ajoutez l’eau petit à petit jusqu’à donner au béton une consistance pâteuse. Le béton doit être meuble et humide, mais pas liquide.

Réaliser des joints résistants aux intempéries

Réalisez des joints de mur résistants aux intempéries; en cas de pluie, l’eau stagnera sinon à l’entrée des joints et le mortier s’effritera avec le temps. Aidez-vous d’un fer à joint ou d’un tuyau pour enfoncer uniformément le mortier à 1 ou 2 mm à l’intérieur du joint.

Outils et matériel

  • Film de protection
  • Règle à araser
  • Gants de travail
  • Seau de chantier / auge à mortier
  • Balai
  • Blocs de béton en kit selon les besoins
  • Marches pleines selon les besoins
  • Perceuse avec malaxeur
  • Burin
  • Brosse métallique
  • Fer à joint
  • Maillet en caoutchouc/plastique
  • Truelle et lisseuse
  • Râteau
  • Plaque vibrante / dameuse
  • Pelle
  • Mélange gravier-sable
  • Brouette
  • Lunettes de protection
  • Scie à table
  • Marteau boucharde
  • Mortier de ciment-trass
  • Tronçonneuse
  • Niveau à bulle
  • Mortier de ciment (préparation prête à l’emploi à mélanger avec de l’eau)