Poser une mosaïque en galets

La diversité des échantillons et ornements de mosaïque en galets possèdent un pouvoir d’attraction particulier et une tradition de longue date. On trouve des exemples impressionnants d’art de mosaïque surtout en Europe méridionale. Avec un peu d’adresse, les galets de mosaïque vous permettent de donner une touche méditerranéenne à votre jardin. Les contrastes de la mosaïque en galets font de l’effet même sur les petites surfaces. Ces petits bijoux sont le mieux mis en valeur à des endroits choisis – un coin salon douillet, devant un banc confortable, à une croisée de chemins ou sur la terrasse.

Instruction

1. Préparer la sous-couche

Pour que votre mosaïque de galets reste belle longtemps, vous devez disposer les galets sur une sous-couche stable et robuste, construire un renfort latéral sur toute la circonférence et prévoir une évacuation de l’eau. Déblayez complètement la terre à l’emplacement de la mosaïque. La profondeur de la fosse à creuser dépend de la nature de votre terrain. Une profondeur de 20 à 25 cm environ suffit généralement. Répandez une première couche de 10 à 15 cm de ballast perméable bien tassé. Vient ensuite la couche de fondation, par exemple dix centimètres de gravier (grain entre 0/32 et 0/50 mm) ou un mélange de grenaille et de sable. Compactez soigneusement cette couche avec une plaque vibrante pour ne pas risquer que votre mosaïque s’affaisse avec le temps. Appliquez maintenant sur la couche de fondation la chape de béton dans laquelle vous disposerez ensuite les galets. Placez-y des treillis armés pour assurer une bonne stabilité. Le contour de la mosaïque doit reposer sur une dalle de béton de 10 à 15 centimètres biseautée sur les côtés. Pensez en outre à concevoir votre mosaïque de telle façon que, dans sa version achevée, elle domine légèrement le sol environnant. L’eau de pluie pourra ainsi s’écouler sans entrave. Remarque : prévoyez une hauteur de dix centimètres pour une mosaïque composée de gros galets disposés sur une base de sable et de ciment, et de cinq centimètres seulement pour de petits galets. En fait, le plus gros galet détermine l’épaisseur de la mosaïque. Vous pouvez marcher sur cette sous-couche, mais certainement pas y rouler ! Pour en savoir plus sur les principes et techniques relatifs aux voies pavées, terrasses ou escaliers, reportez-vous au guide du pavage de BAUHAUS.

2. Constituer la mosaïque

Dans notre exemple, piquez une tige de métal au centre de la mosaïque et attachez-y une ficelle du diamètre souhaité pour tracer le contour sur le béton. Placez délicatement les galets choisis dans le béton et enfoncez-les à une hauteur à peu près égale avec une cale en bois et un maillet.

Pour obtenir une surface homogène, serrez les galets le plus étroitement possible les uns aux autres afin qu’ils ne puissent plus vaciller dans aucun sens.

Si vous suivez notre exemple, disposez d’abord trois rangées de galets clairs de taille équivalente, dans la mesure du possible. Placez au centre de petits galets ronds plus sombres. Procédez de la même manière pour délimiter, constituer et aplanir un autre anneau, lui aussi de couleur sombre, à l’extérieur du premier cercle.

Aidez-vous maintenant d’un pochoir triangulaire pour tracer huit espaces trilatérales qui formeront finalement une étoile et recouvrez-les de galets sombres.

Complétez enfin le cercle en disposant des galets clairs entre les triangles, puis ajoutez à l’ensemble un dernier anneau extérieur constitué de galets plus longs. Décorez l’espace restant jusqu’aux contours extérieurs et aux coins de la terrasse avec les galets de votre choix.

Une fois tous les galets posés, vérifiez à nouveau la planéité de l’ensemble à la règle et procédez éventuellement à quelques rectifications.

Arrosez enfin les galets portion par portion, puis l’ensemble de la mosaïque une dernière fois en veillant à répartir l’eau de façon homogène.

Conseil

Sélectionner des galets appropriés

Les mosaïques en galets ne peuvent être réalisées qu’avec certains types et certaines formes de galets. Les galets doivent impérativement être stables et résister au gel. Ils ne doivent en outre présenter aucune fragilité: ni trous, ni fissures. Pour tester leur solidité, vous pouvez par exemple frapper les galets contre une grosse pierre.

Pour s’assurer une mosaïque de qualité et pour les mosaïques d’assez grande taille, il est conseillé de se procurer la quantité nécessaire de galets chez un détaillant en pierres naturelles ou dans une gravière. Que vous optiez pour un monochrome ou une composition colorée, il est toujours utile, avant de commencer, de laver les galets et de les trier par taille et par couleur.

Outils et matériel

  • Règle pour vérifier la planéité de la sous-couche
  • Balai
  • Béton à couler
  • Marteau (ou maillet en caoutchouc)
  • Lattes en bois ou règles pour fabriquer les pochoirs
  • Cale en bois
  • Gravier ou grenaille mêlée à du sable
  • Galets triés par couleur et par taille, selon besoins
  • Tige métallique
  • Sable
  • Ficelle
  • Bêche
  • Niveau à bulle
  • Mètre pliant