Installer une voile d’ombrage

L’installation d’une voile d’ombrage pour la terrasse est rapide et protège fiablement contre un excès de rayonnement nuisible : jusqu’à 90 % des UV sont bloqués par une voile de bonne qualité. Les voiles d’ombrage existent en diverses couleurs et formes (triangle, carré ou pentagone). Pour l’installation, vous avez le choix entre une fixation naturelle aux arbres ou à des poteaux et des barres. Dans l’exemple présenté, des mâts en acier servent de fixation et sont ancrés dans des tiges bétonnées dans le sol. Une fixation qui permet même aux grandes voiles de résister aux forts coups de vent et de garantir une place à l’ombre aérée.

Instruction

1. Bétonner les poteaux

Commencez par étendre la voile d’ombrage à l’endroit qu’elle devra finalement protéger du soleil. En partant de son milieu, tracez des lignes imaginaires croisant chacune un coin de la voile et le dépassant de deux à trois mètres. Repérez les points auxquels vous aboutissez, où il faudra bétonner les poteaux.

Aux points repérés, creusez des trous d’environ 40 cm de profondeur pour les fourreaux, plantez un fourreau par trou et enfoncez-les légèrement dans la terre. Versez ensuite progressivement du béton minute et de l’eau, tour à tour, dans chaque trou. Continuez d’ajouter du béton jusqu’à huit centimètres environ en dessous du sol.

Vous pouvez alors placer les barres à la verticale ou les incliner de 10 à 15 degrés vers l’extérieur. Au bout de deux à trois jours, quand le béton a séché, vous pouvez combler les trous en reversant la terre déblayée sur le béton et en replaçant les mottes d’herbe découpées autour des barres afin que tout soit bien à niveau.

Remarque: les barres inclinées résistent mieux au vent.

2. Eriger les mâts

Percez la paroi des mâts faits de tubes en acier galvanisé à une extrémité avec une mèche 9 mm et introduisez dans chaque mât un piton avec écrou vissé et rondelle. Fixez également le piton avec un écrou et une rondelle de l’intérieur. Serrez bien!

Vous pouvez alors enfiler les mâts dans les fourreaux coulés dans du béton.

3. Attacher et tendre la voile d’ombrage

Choisissez une voile et de la quincaillerie de qualité pour attacher la voile aux mâts car elle peut être soumise à des vents forts. Pour installer la voile, vous aurez besoin d’écoutes, de mousquetons en acier inoxydable, d’un tendeur en inox et de pitons en inox comme ceux déjà utilisés plus haut.

Coupez les écoutes à la longueur appropriée: couvrez la corde de ruban adhésif, coupez-la avec un cutter bien aiguisé et brûlez les extrémités. Nouez ces extrémités en nœuds de chaise, qui se serrent à l’extrême lorsqu’ils sont sous tension mais restent faciles à desserrer si besoin.

Crochetez ensuite le nœud de chaise au tendeur, et le tendeur au piton fixé au mât. Il ne vous reste plus qu’à resserrer les tendeurs pour tendre la voile.

Conseil

La fixation au naturel

Au lieu d’avoir recours à des mâts coulés dans le béton, vous pouvez aussi tendre votre voile d’ombrage entre des arbres. Pour cela, enfilez un morceau de tuyau d’arrosage (le plus épais possible) sur l’écoute, passez le tuyau autour du tronc (dans l’idéal, au-dessus d’une branche solide) et faites à nouveau un nœud de chaise à l’extrémité.

Outils et matériel

  • Perceuse (idéalement avec support mobile)
  • Mousquetons en inox
  • Pitons en inox (M8 x 40) avec écrous et rondelles
  • Tendeurs en inox
  • Arrosoir
  • Ruban adhésif
  • Fourreaux (2 pouces)
  • Béton minute
  • Ecoute (8 mm)
  • Voile d’ombrage, selon besoins
  • Tubes en acier galvanisé (1 pouce, diamètre 50 mm, épaisseur 2,5 ou 3,65)
  • Bêche
  • Niveau à bulle, au besoin