Herbes dans le jardin

Vous avez envie d’avoir votre propre culture d’herbes ? C’est possible, même dans un petit jardin ou sur la terrasse. Dans tous les jardins, il y a une petite place pour un vieux fût ou une ancienne citerne que l’on pourra garnir de basilic, de persil, de ciboulette, de thym, de sauge ou de menthe. Cependant, pensez à protéger votre mini-parterre du soleil de midi, sinon vous devrez sans cesse arroser en plein été. La « culture en récipient » se prête non seulement aux herbes, mais également à toutes les plantes qui n’ont pas de racines trop profondes ou ne poussent pas trop haut.

Instruction

1. Créer son jardin d’aromates

Pour que toutes vos herbes reçoivent suffisamment de lumière quand vous aurez fini, y compris celles des étages inférieurs, renversez tête en bas la citerne que vous souhaitez changer en potager. Vissez d’abord le couvercle de la citerne à son bord avec des vis en acier inoxydable en prenant soin de percer des trous au préalable. Percez ensuite plusieurs trous dans le couvercle scellé avec une scie à guichet pour laisser l’eau s’écouler. 

Retournez alors la citerne et sciez-en le fond le long du bord, de préférence avec une scie sauteuse pour que ce soit plus facile. Limez les arêtes vives au papier émeri fin.

Percez maintenant à la scie à guichet plusieurs trous à différents niveaux tout autour de la citerne, tous les 20 à 30 cm.

Placez la citerne à son emplacement définitif et remplissez-la de terreau de qualité et de structure stable. Quand vous rencontrez les trous percés dans la paroi pour y planter les herbes, couvrez-les de papier essuie-tout et continuez de remplir la citerne de terreau. Placez aussi au centre de la citerne un tuyau en plastique troué à différents niveaux. Quand vous arroserez vos herbes, le tuyau guidera l’eau vers le fond pour que toutes puissent en profiter.

Vous pouvez maintenant planter vos aromates ! Vous pouvez planter des graines ou des plants sur le dessus de la citerne. Sur les côtés, en revanche, seuls des semis peuvent pousser. Enfoncez plusieurs graines dans la terre en perçant le papier humidifié au couteau. Maintenez ce papier constamment humide en le vaporisant jusqu’à ce que les graines germent.

Conseil

Planter une spirale d’aromates

La plupart des herbes prospèrent dans des endroits ensoleillés aux sols perméables.  Beaucoup d’espèces méditerranéennes poussent aussi très bien sans engrais. Cependant, de nombreuses épices savoureuses et souvent saines sont plus épanouies dans des sols bien préparés et enrichis en humus. Certaines espèces se portent tout aussi bien dans un milieu très humide et ombragé.

Si vous souhaitez cultiver et récolter dans votre jardin de nombreuses herbes variées requérant des conditions de sol, d’humidité et d’ensoleillement différentes, il est conseillé de le disposer en spirale ou en escargot : le long d’une spirale que vous aurez tracée, construisez un muret en pierres sèches gagnant progressivement en altitude et garnissez-le de terre. Les zones marécageuses ou aquatiques doivent être aménagées de préférence au sud de la spirale, par exemple au bord d’un petit étang sur bâche. Pour ces zones, ajoutez du compost au terreau. En remontant, mêlez-y de plus en plus de sable. A la pointe de la spirale, ajoutez du calcaire. Vous obtenez ainsi différents milieux (aquatique, humide, normal et aride) qui conviennent aux herbes les plus diverses:

Herbes à planter en milieu aquatique: cresson de fontaine, véronique des ruisseaux ou menthe aquatique

Herbes à planter en milieu humide: cerfeuil, ciboulette, ciboule de Chine et persil

Herbes à planter en milieu normal: coriandre, origan, pimprenelle, pourpier, hysope ou mélisse citronnelle

Herbes à planter en milieu aride: immortelle, lavande, marjolaine, sauge ou thym 

Démultiplier les herbes

Pour démultiplier vos herbes (de préférence au printemps), prélevez des rhizomes assez anciens à plusieurs ramifications (par ex. consoude, livèche, hysope et origan). Le romarin, la lavande et la plante absinthe peuvent être multipliés à partir d’une bouture et les différentes espèces de menthe, avec une portion de racine. Certaines herbes présentant des pousses latérales saillantes, notamment différentes espères de thym, se prêtent facilement au marcottage.

Outils et matériel

  • Visseuse sans fil
  • Perceuse
  • Papier essuie-tout
  • Terreau, selon besoins
  • Tarière
  • Tuyau en plastique
  • Pelle
  • Papier émeri
  • Vis inoxydables
  • Scie sauteuse