Cultiver des plantes aromatiques sur un balcon ou une terrasse

Que ce soit sous forme de petit rayonnage sur balcon ou d’étagère foisonnante sur terrasse, vous pouvez personnaliser la présentation de vos étagères à fleurs et herbes aromatiques. Pour ce faire, mesurez l’emplacement retenu et déterminez le nombre et la largeur des niveaux. Des planches de profondeur variable assurent l’amincissement vers le haut du meuble et un apport en lumière suffisant pour chaque plante. Les cornières vous permettent de replier l’étagère à l’automne et de la ranger facilement.

Remarque: pour la fabrication de l’étagère, sélectionnez des planches en bois adaptées de l’assortiment BAUHAUS ou faites couper gratuitement vos planches dans le centre spécialisé.

Découpe de bois BAUHAUS

Instruction

1. Supports latéraux et tablettes

À l’image d’une échelle, une étagère à herbes aromatiques possède deux montants et plusieurs échelons de soutien des tablettes. Pour construire cette structure, commencez par les supports latéraux: sur les longs montants arrière posés à la perpendiculaire du sol, vissez les montants avant, plus petits, à l’aide de cornières mobiles. Pour améliorer la stabilité de la structure, sciez le pied avant en oblique et alignez-le avec le pied arrière.

Vous pouvez ensuite poncer les extrémités sciées avec du papier abrasif à grain fin. Vous pouvez également arrondir les arêtes en les ponçant afin de les «casser».

La pose et la fixation des tablettes flexibles sont réalisées en deux étapes distinctes: à l’arrière, les planches sont fixées aux pieds arrière à l’aide de chevilles et posées librement à l’avant sur d’étroits bâtonnets en bois ronds. Vous avez ainsi à tout moment la possibilité de les rabattre. Mesurez dans un premier temps la profondeur de la plus grande planche, qui correspond au niveau inférieur. Posez au sol la face latérale des supports latéraux et écartez suffisamment les pieds de manière à pouvoir poser la planche avec un débord de trois à cinq centimètres et une petite distance par rapport aux bords inférieurs à la perpendiculaire sur les cales en bois. Le bord arrière de la planche doit être aligné avec celui des montants arrière. Dessinez maintenant le pourtour de la planche sur les faces intérieures des pieds et marquez le point d’intersection central entre la planche et les montants arrière où vous insérerez ultérieurement une cheville.

La partie avant de la planche est soutenue par un bâtonnet rond vissé au milieu des montants avant. Pour obtenir une étagère de rangement parfaitement horizontale, vous devez déterminer la hauteur exacte des vis sous chacune des planches: pour ce faire, mesurez la hauteur du bord inférieur des différentes planches et déduisez du résultat le rayon de la barre. Marquez à présent le point ainsi déterminé pour la fixation de la vis au centre exact du support latéral.

Réitérez cette étape pour toutes les planches et les supports latéraux des niveaux supérieurs. Pour une meilleure esthétique, les planches doivent dépasser de manière homogène à l’avant. Il est par ailleurs recommandé d’insérer un rondin supplémentaire entre les bords supérieurs des montants arrière afin de renforcer la stabilité de la structure.

Vissez également de petites cornières aux endroits correspondants sur les faces inférieures des planches afin d’éviter que les planches ne glissent ultérieurement sous les rondins.

Avant le montage définitif, amorcez dans un premier temps l’ensemble des trous. Pour ce faire, percez-les lentement afin d’éviter que le bois ne se fissure. Pour les trous des chevilles sur les pieds arrière, utilisez une perceuse avec un foret de 8 mm. Fondez-vous sur la longueur des chevilles pour déterminer la profondeur de ces trous borgnes: une moitié de la cheville est insérée dans le bois équarri, l’autre dans la tablette (utiliser des supports de perçage le cas échéant). Les vis de 60 mm des rondins passent à l’horizontale des faces extérieures des montants vers les échelons; vous devez donc percer complètement les pieds avant aux points d’intersection. Vous aurez ici besoin d’un foret correspondant plus petit.

Remarque: pour un assemblage précis, marquez également le centre à l’extrémité des bâtonnets ronds et amorcez les trous.

2. Montage final de l’étagère à plantes aromatiques

Posez au sol une paire de supports en orientant la face intérieure vers le haut. Appliquez de la colle dans les trous amorcés du pied arrière et insérez les chevilles à moitié. Pendant que la colle sèche, vissez de l’extérieur l’extrémité des rondins sur le pied avant. Une fois la colle sèche, posez les différentes tablettes à la perpendiculaire sur les chevilles. Sur ces moitiés, les chevilles sont dépourvues de colle afin de vous permettre de rabattre la planche ultérieurement.

Passez maintenant à la seconde paire de pieds: fixez une fois encore les chevilles dans le pied arrière à l’aide de colle. À l’étape suivante, posez cette paire de supports sur les tablettes préalablement fixées sur l’autre paire de supports et vissez les rondins de l’extérieur. Redressez à présent la structure.

Appliquez enfin un vernis pour étanchéifier le bois et le rendre résistant aux intempéries. Pour un look original, vous pouvez peindre en couleur votre étagère à plantes aromatiques et visser des crochets profilés sur les supports afin d’y suspendre outils ou pots.

Conseil

Planter une spirale d’aromates

La plupart des herbes prospèrent dans des endroits ensoleillés aux sols perméables.  Beaucoup d’espèces méditerranéennes poussent aussi très bien sans engrais. Cependant, de nombreuses épices savoureuses et souvent saines sont plus épanouies dans des sols bien préparés et enrichis en humus. Certaines espèces se portent tout aussi bien dans un milieu très humide et ombragé.

Si vous souhaitez cultiver et récolter dans votre jardin de nombreuses herbes variées requérant des conditions de sol, d’humidité et d’ensoleillement différentes, il est conseillé de le disposer en spirale ou en escargot : le long d’une spirale que vous aurez tracée, construisez un muret en pierres sèches gagnant progressivement en altitude et garnissez-le de terre. Les zones marécageuses ou aquatiques doivent être aménagées de préférence au sud de la spirale, par exemple au bord d’un petit étang sur bâche. Pour ces zones, ajoutez du compost au terreau. En remontant, mêlez-y de plus en plus de sable. A la pointe de la spirale, ajoutez du calcaire. Vous obtenez ainsi différents milieux (aquatique, humide, normal et aride) qui conviennent aux herbes les plus diverses:

  • Herbes à planter en milieu aquatique: cresson de fontaine, véronique des ruisseaux ou menthe aquatique
  • Herbes à planter en milieu humide: cerfeuil, ciboulette, ciboule de Chine et persil
  • Herbes à planter en milieu normal: coriandre, origan, pimprenelle, pourpier, hysope ou mélisse citronnelle
  • Herbes à planter en milieu aride: immortelle, lavande, marjolaine, sauge ou thym 

Démultiplier les herbes

Pour démultiplier vos herbes (de préférence au printemps), prélevez des rhizomes assez anciens à plusieurs ramifications (par ex. consoude, livèche, hysope et origan). Le romarin, la lavande et la plante absinthe peuvent être multipliés à partir d’une bouture et les différentes espèces de menthe, avec une portion de racine. Certaines herbes présentant des pousses latérales saillantes, notamment différentes espères de thym, se prêtent facilement au marcottage.

Outils et matériel

  • Perceuse ou visseuse sans fil avec foret
  • Planches en bois pour les niveaux; nombre et dimensions au choix
  • Tourillons et vis à bois pour le montage
  • Colle à bois
  • Vitrificateur ou peinture de couleur pour bois
  • Cales en bois (4 pièces, longueur au choix) utilisées comme supports latéraux
  • Mètre
  • Bâtonnets ronds en bois, en quantité identique au nombre d’étagères, ø env. 20 mm
  • Papier abrasif (grain fin: 100-180) avec cale à poncer
  • Scie sauteuse et boîte à onglets
  • Cornières, mobiles (2 pièces)
  • Cornières, petites, en quantité identique au nombre de niveaux