Construire une clôture en bois

Les clôtures servent à délimiter et sécuriser le terrain tout en créant le cadre adéquat pour un jardin entretenu. Treillage classique, palissade rustique ou clôture en lattes – veillez à ce que les éléments soient dans un bois particulièrement résistant aux intempéries et se situent à au moins cinq centimètres du sol. De plus, les poteaux devraient être scellés dans du béton, protégés par des fondations vissées ou des chevilles contre l’humidité de contact, qui risque d’entraîner un développement rapide de la rouille.

Instruction

1. Réflexion préliminaire et préparation

Dans un premier temps, réfléchissez bien au type de clôture qui vous conviendrait. Il faut veiller non seulement au but recherché (empêcher des enfants ou des animaux d’entrer ou de sortir, préserver son intimité, se protéger du vent, etc.), mais aussi à assortir clôtures et portails à la maison et au jardin, ainsi qu’à l’environnement direct. Les treillages, par exemple, s’accordent mieux aux communes rurales qu’aux quartiers citadins. Un fois votre choix arrêté, vous pouvez vous lancer : étendez d’abord la clôture, les éléments du portail et les montants à l’endroit où vous prévoyez de les monter et tracez l’emplacement de la clôture avec un cordeau tendu.

Avec une longue mèche, percez d’abord les trous de guidage dans lesquels vous visserez ensuite les fondations (à vis ou à boulons) et les montants.

2. Monter la clôture

Fixez maintenant les montants aux fondations à visser galvanisées puis vissez celles-ci, ainsi que les montants, dans la terre (ils comportent déjà des perçages pour être vissés). Assurez-vous que les montants sont solidement ancrés au sol et bien verticaux.

Vissez les étriers de montage galvanisés sur les montants à hauteur des planches transversales.

Placez ensuite les palissades (en vous servant provisoirement des cales comme supports) et vissez-les à leur tour aux étriers de montage de part et d’autre.

3. Monter le portail de jardin

Placez les ferrements en acier galvanisé sur le portail et marquez leur emplacement sur les montants. Percez les trous ainsi repérés puis vissez les charnières. Servez-vous d’une cale que vous fixez au portail à l’aide d’un serre-joint pour garder l’horizontale.

Fixez enfin le loquet: commencez par la partie droite pour mieux ajuster la partie gauche.

Conseil

Gros plan sur les fixations au sol

Outre les fondations à visser présentées dans les instructions, il existe d’autres moyens de ficher solidement les montants dans le sol:

  • Piètement/socle à cheviller dans une surface maçonnée ou une dalle de béton
  • Ancrage en béton en U à encastrer dans le béton (pour les clôtures jusqu’à 120 cm)
  • Ancrage en béton en H à encastrer dans le béton (convient à toutes les hauteurs)
  • Douille à enfoncer dans un sol meuble
  • Douille universelle avec réceptacle réglable à enfoncer dans un sol dur et caillouteux

Capuchons contre la pluie

Il existe des capuchons à placer au sommet des montants pour protéger la clôture des intempéries tout en l’embellissant.

Outils et matériel

  • Visseuse sans fil
  • Perceuse
  • Palissades en bois, montants, portail et accessoires, selon besoins
  • Cales en bois
  • Piquets
  • Cordeau
  • Fondations à visser et vis assorties, selon besoins
  • Serre-joint
  • Niveau à bulle