Arrosage du jardin

Faute d’eau, l’herbe, les plantes vivaces et les parterres de fleurs ne tardent pas à brunir et à sécher. Or, nombreux sont les propriétaires de jardins qui arrosent à la mauvaise heure ou ne donnent pas suffisamment d’eau. Si vous voulez conserver votre verdure malgré la sécheresse estivale sans pour autant passer l’arrosoir ou le tuyau pendant des heures matin et soir sur les parterres et l’herbe, procurez-vous des tourniquets arroseurs. Un système d’aspersion d’eau automatisé vous facilite la vie : des conduites et des tourniquets assistés par ordinateur posés sous la couche végétale se mettent en route et interviennent en fonction du programme que vous avez choisi. Comble du bonheur pour un jardinier, il ne manque plus alors que son propre puits ou une citerne d’eau de pluie, des sources d’eau précieuses.

Vous voulez savoir comment creuser ce type de puits dans votre jardin ou installer un système souterrain d’exploitation de l’eau de pluie ? Lisez ici:

vers le guide de creuser une fontaine de jardin

Instruction

1. Arroser suffisamment et efficacement

En matière d’arrosage, il est une règle d’or que personne ne devrait ignorer: ne jamais arroser à midi, quand le soleil est au zénith, sinon les feuilles pourraient brûler instantanément! Au contraire, plus vous arroserez tôt le matin, moins vous perdrez d’eau par évaporation. Vos plantes profiteront ainsi au maximum de la quantité d’eau que vous aurez versée. Et ne lésinez surtout pas: il faut au moins 30 litres d’eau par mètre carré. Sur la pelouse, vous devriez voir se former de véritables flaques et vos jardinières devraient ruisseler.

Pulvérisateur ou pomme pour arroser manuellement, arroseurs pivotants pour abreuver plus facilement la pelouse (photo de gauche: arroseur oscillant), jet doux ou puissant, brumisateur... à chaque situation sa solution!

2. Bien prévoir son système d’irrigation du jardin

Si vous souhaitez investir dans un système d’irrigation, appliquez-vous lors de la préparation et de la planification de votre projet: vous aurez déjà fait la moitié du travail. Sur un dessin à l’échelle, représentez d’abord les bâtiments et installations de votre jardin, ainsi que les raccordements d’eau. Réfléchissez ensuite au nombre et au type d’arroseurs (oscillants, circulaires, par impulsion, brumisateurs, etc.) dont vous aurez besoin pour couvrir toute la superficie. Songez aussi à les répartir sur plusieurs canalisations.

Attention: lors de la phase préparatoire, veillez à ce que les zones couvertes par les différents arroseurs se chevauchent pour qu’aucune partie du jardin n’échappe à l’arrosage.

Vous pouvez aussi vous aider du planificateur en ligne de systèmes d’arrosage. Cette application vous guide pour l’installation d’un système d’arrosage souterrain qui peut même être automatique. Le planificateur tient compte des exigences propres à votre jardin.

Calculateurs et aides à la planification 

Pensez à inclure des goutte-à-goutte dans votre système d’arrosage pour les parterres de fleurs, les carrés de légumes, les plantes en pots individuels ou les jardinières posées sur la terrasse: ils délivrent l’eau avec précision et parcimonie, sous forme de gouttes constantes, de bruine légère ou de délicate brume. Les goutte-à-goutte doivent être montés à l’extrémité du tuyau de distribution.

Brume matinale, averse en soirée ou arrosage autonome du jardin pendant les vacances: c’est vous qui faites tomber la pluie et décidez de l’intensité et de la durée des précipitations. L’ordinateur qui régule l’arrosage mène tout ce petit monde à la baguette, exactement comme vous l’avez programmé. Outre la commande sans fil de temporisation de chaque vanne d’arrosage, vous pouvez aussi allumer et éteindre automatiquement les appareils électriques grâce à la radiocommande: pompe, éclairage du jardin, jet d’eau dans votre étang et même éclairage de la maison.

Conseil

Citernes à eau de pluie

L’eau avec laquelle vous arrosez le jardin ne doit pas nécessairement être potable. Vous pouvez facilement installer une citerne de récupération des eaux de pluie à l’arrivée de la gouttière. Dans les petits jardins, en particulier, cela permet de faire des économies, et c’est aussi bon pour l’environnement. Semblables à des colonnes de pierre ou à des troncs de chêne, fondues dans les lattes de la terrasse ou figurant des amphores méridionales plus vraies que nature, il existe tant de citernes que vous trouverez forcément celle qui s’intègre à votre jardin.

Produits dans le Webshop

Produits proposés par BAUHAUS pour ce projet