Agencement de jardin avec rocailles

Les rocailles sont des décorations attrayantes et donnent du relief aux paysages de jardin. Mais ce n’est pas tout : elles constituent aussi de solides tuteurs suspendus et empêchent par exemple que la terre soit emportée par la pluie. Au niveau des plantations, les jardiniers amateurs ont l’embarras du choix : mer de fleurs multicolore composée de plantes jeunes ou de plusieurs années, petites plantes vivaces et buissons, plantes de rocailles ou herbes, l’imagination est pratiquement sans limites.

Instruction

1. Une base solide

Commencez par délimiter avec une corde ou un tuyau d’arrosage l’emplacement du muret, du mur de soutènement, du parterre surélevé, etc. Une fois tous les éléments à leur place, déblayez environ 40 centimètres de terre le long de la démarcation. Sur une première couche d’environ 15 centimètres de ballast ou de gravier bien tassé contre le gel, coulez une dalle de béton d’au moins dix centimètres. Remarque : vous voulez prendre un peu de hauteur ? Pour un muret de plus d’un mètre, il vous faut une épaisseur de ballast d’au moins 80 centimètres et une dalle de béton de 20 centimètres.

2. Empiler les bacs à fleurs en pierre

Disposez à présent la première rangée de bacs en pierre sur le béton encore légèrement humide. Les bacs à fleurs doivent être enterrés à peu près de moitié. Aidez-vous d’un maillet en caoutchouc pour terminer. Utilisez un cordeau tendu pour que les bacs soient bien alignés. Veillez à laisser un espace de cinq centimètres de large entre les bacs pour pallier les légères variations de dimensions inhérentes à leur fabrication.

Disposez ensuite les rangées supérieures au sec et en retrait par rapport aux bacs déjà posés. Vous pourrez combler d’éventuels écarts de hauteur avec du sable ou du mortier. Pour finir, remplissez de terreau les différents éléments du talus et plantez-y les fleurs de votre choix.

Remarque: pour éviter les dégâts dus au gel ou à l’humidité, remplissez les bacs au tiers de lave ou de gravier après les avoir installés. Et pour qu’ils restent stables plus longtemps: versez la lave ou le gravier peu à peu en tassant bien chaque couche intermédiaire.

Remarque: pour éviter les dégâts dus au gel ou à l’humidité, remplissez les bacs au tiers de lave ou de gravier après les avoir installés. Et pour qu’ils restent stables plus longtemps: versez la lave ou le gravier peu à peu en tassant bien chaque couche intermédiaire.

3. Un dénivelé vertigineux

Les schémas ci-contre vous montrent l’empiètement à respecter pour assurer la stabilité de rangées simples ou doubles de bacs en pierre pour une inclinaison de 80 ou 70 degrés.

Conseil

Béton

Pour de petits travaux, il est recommandé d’utiliser du béton. Les sacs de 40 kg disponibles chez BAUHAUS sont faciles à transporter et il suffit d’ajouter de l’eau au mélange (respecter les consignes du fabricant), mais vous pouvez aussi préparer vous-même le béton. Il convient d’adapter les proportions de ciment, d’eau et de complément (granulats de sable et de gravier entre 16 et 32) à l’utilisation que vous souhaitez en faire : il existe un mélange dit « universel » prévu notamment pour les petites fondations, les dalles de jardin et les marches, composé d’une mesure de ciment pour 4 mesures de complément et 0,5 litre d’eau. Consignes de préparation : mélangez les éléments secs. Ajoutez l’eau petit à petit jusqu’à donner au béton une consistance pâteuse. Le béton doit être meuble et humide, mais pas liquide.

Outils et matériel

  • Gants de travail
  • Barres de fer ou bâtons
  • Dameuse de terre et de béton
  • Béton B25
  • Fleurs et terreau
  • Bêche
  • Maillet en caoutchouc
  • Truelle
  • Gravier ou lave
  • Bacs à fleurs en pierre, selon besoins
  • Cordeau
  • Corde ou tuyau d’arrosage
  • Brouette
  • Eau
  • Mètre pliant