Séparateur de pièce facile

Il est possible de créer différents espaces de vie dans une petite pièce en utilisant des séparations visuelles comme des paravents, des rideaux ou des stores à lamelles. Comparable à un store mais considérablement plus stable, le séparateur de pièce illustré ici se compose de voliges rabotées: de petits tubes métalliques maintiennent l’écartement des planches et dissimulent les tiges filetées qui relient les voliges entre elles. Fixé au plafond, l’empilement de voliges constitue une sorte de «jalousie statique». Avec ses interstices, le séparateur de pièce conserve le volume de l’habitation et un effet d’ouverture tout en séparant clairement la partie couchage du salon.

Instruction

1. Phase de planification

Mesurez d’abord la longueur et la hauteur que devra avoir le séparateur de pièce. Vous trouverez chez BAUHAUS des voliges rabotées dans diverses essences et dans de nombreuses longueurs standard. Dans l’exemple présenté ici, le séparateur se compose de 30 planches séparées par un interstice de 5 cm. Pour obtenir une «jalousie» stable, prévoyez aussi 2 à 3 tiges filetées et autant de tubes en aluminium en fonction de la longueur des voliges.

2. Usinage des composants

En fonction du nombre de tiges filetées que vous utilisez pour votre séparateur de pièce, percez 2 ou 3 trous à la même position dans chaque volige (le diamètre de perçage doit correspondre à la taille des tiges filetées; dans notre exemple: 16 mm). Le plus simple pour percer des trous régulièrement est d’assembler une pile de planches avec des serre-joints pour en percer plusieurs à la fois. Pour la pile suivante, marquez l’emplacement exact des trous en les reportant depuis l’une des planches déjà percées.

Sciez les tubes en aluminium en sections de même longueur à l’aide d’une boîte à onglets et d’une scie à métaux. Ces sections serviront d’entretoises entre les voliges. Il vous faudra aussi 2 à 3 tubes en aluminium plus longs pour constituer la partie supérieure entre la «jalousie» et la traverse.

La traverse carrée, qui supportera la construction au niveau du plafond, doit également être percée aux mêmes positions que les voliges. En outre, 2 à 3 trous supplémentaires sont nécessaires pour la fixer au plafond. Prévoir également des renfoncements pour les contre-écrous des tiges filetées. Percez-les à l’aide d’une mèche à façonner dans la face supérieure de la traverse qui sera tournée vers le plafond. Les écrous devront ensuite pouvoir s’enfoncer complètement dans ces renfoncements, sans présenter trop de jeu.

3. Montage du séparateur de pièce

Assemblez maintenant tous les éléments (planches, entretoises et tiges filetées). Pour cela, alternez les entretoises et les planches en les enfilant les unes après les autres sur les tiges filetées. Pour finir, utilisez les tubes en aluminium les plus longs en tout dernier, coiffez-les de la traverse carrée, puis serrez le tout fermement à l’aide des contre-écrous. Fixez ensuite l’ensemble au plafond avec des chevilles et des vis adaptées.

Conseil

Traitement de surface et effet particulier

Vous pouvez donner à votre séparateur de pièce en panneaux de bois une couleur bois particulière en appliquant une huile à bois, un vernis transparent ou une laque colorée ou encore en laissant le bois brut non traité.

Vous pouvez également vous servir de votre séparateur de pièce pour créer un effet particulier en utilisant les chants extérieurs des voliges comme d’une toile: pour cela, empilez les planches de bois parfaitement les unes sur les autres (avant de monter le séparateur de pièce) et dessinez-y le motif de votre choix (le logo de votre équipe préférée, un motif zébré ou simplement un motif fantaisie). Plus tard, ce motif aura un superbe effet sur les tranches espacées de votre séparateur de pièce!

Outils et matériel

  • Visseuse sans fil
  • Tubes en aluminium, ø intérieur min. 18 mm, longueur 2 m, 2 à 3 pièces
  • Perceuse
  • Chevilles et vis adaptées au matériau du plafond pour la fixation au plafond
  • Peinture, vernis transparent ou lasure selon votre goût
  • Mèche à façonner ou mèche à bois
  • Planches rabotées, dans notre exemple 30 pièces, épaisseur 20 mm et largeur 7 cm
  • Boîte à onglets
  • Tiges filetées, ø min. 16 mm, longueur 2 m, 2 à 3 pièces selon la longueur des planches; écrous adaptés
  • Scie à métaux
  • Mètre
  • Pinceau
  • Serre-joints
  • Traverse carrée comme support de plafond