Poser du carrelage et faire les joints

Un revêtement de sol en céramique dans la cuisine, le couloir, la salle de bains, les toilettes, la buanderie ou la cave est solide, résistant et facile à entretenir. Pour les pièces équipées d’un chauffage au sol, un revêtement en carrelage est idéal, car il diffuse la chaleur directement dans la pièce.

Le service CARRELAGE de BAUHAUS vous propose un grand choix de carrelages en différents matériaux, formats, décors et modèles, des plaques d’échantillons présentent des exemples de pose ainsi que les applications possibles. Les expositions de carrelage offrent des exemples d’utilisation attrayants issus des univers du salon et de la salle de bains.

Instruction

1. Bien préparer la sous-couche

Les catelles peuvent être posées sur presque toutes les sous-couches selon le procédé de couche mince. Pour autant que la sous-couche soit solide, lisse, sèche et exempte de substances pouvant influencer l’adhérence de la colle à catelles comme par exemple, de la graisse, de la graisse, de la poussière ou d’anciennes peintures. Il est donc nécessaire d’éliminer toutes parties et peintures lâches et de compenser les irrégularités avec du mastic auto-nivelant. De plus, prétraitez les sous-couches fortement absorbantes avec une couche d’apprêt et laissez bien sécher. Lors de la pose de catelles dans la salle de bain par exemple, appliquez une couche barrière supplémentaire étanche, faute de quoi l’humidité pourrait occasionner des dégâts. Des systèmes spéciaux d’étanchéité sont disponibles chez BAUHAUS. Vous trouverez d’autres informations à ce sujet dans le guide BAUHAUS.

préparer la sous-couche pour les revêtements de sol

2. Arrangement des catelles

Dans les pièces rectangulaires, tendez un fil de guidage centré sur le sol et parallèle aux parois latérales. Alignez-y votre première rangée de catelles. Commencez à les poser le long du fil de guidage. Ensuite, posez les prochaines catelles le long d’une paroi. Pour vous faire une première impression du résultat à venir, appliquez-les tout d’abord en vrac. Si la paroi, ainsi que le sol doivent être recouverts de catelles de même dimension : ne posez les catelles sur le sol qu'après qu’après avoir collé les catelles murales. Vous pouvez ensuite prolonger les jointures des catelles murales avec celles du sol : une disposition continue des joints présente un aspect plus harmonieux.

3. Adapter/travailler les catelles et les découper

Un coupe-catelles se prête à la coupe des catelles sur mesure : marquez les carreaux à l’endroit souhaité et brisez-les sur une arête rectiligne ou avec une pince à casser les catelles. 

Si des passages de tuyau se trouvent au bord des catelles ou au centre d’un carreau, percez dans ce cas des trous rapprochés à l’intérieur de la ligne marquée, à l’aide d’un foret à pierre. Cassez précautionneusement l’encoche à l’aide d’une pince à céramique ou brisez les entretoises avec un marteau à catelles.

Vous trouverez tous les outils utiles chez BAUHAUS.

4. Poser les catelles de sol

Répartissez la colle pour catelles gâchée de manière régulière sur le sol et répartissez-la avec une spatule dentée. Placez alors les carreaux dans le lit de colle, appuyez ou frappez-les légèrement avec un maillet en caoutchouc.

Remarque : mélangez toujours au maximum une quantité de colle utilisable en l’espace de 30 minutes environ.

Utilisez des croisillons pour catelles assurant un espacement régulier entre les catelles. Les croisillons pour catelles ne seront plus enlevés; ils seront simplement jointoyés par la suite. Lorsque la totalité du sol est carrelée, laissez durcir la colle pendant douze heures au minimum.

5. Jointoyer les dalles

Une fois la colle durcie sous les catelles, on entame le jointoiement : Mélangez le mortier de jointoiement selon les indications du fabricant et versez-le sur le sol propre par étapes successives. Appliquez maintenant le mortier avec une racle en caoutchouc ou une planche en caoutchouc mousse, en diagonale par rapport à la direction des joints. Passez plusieurs fois sur la surface pour que la matière de jointoiement puisse s’infiltrer dans toutes les cavités et que les joints soient remplis de mortier de façon régulière jusqu’au bord supérieur des catelles. Enlevez les résidus de mortier des catelles avec un platoir éponge humide; nettoyez l’éponge de temps en temps en la pressant plusieurs fois dans de l’eau claire. Si un léger voile de ciment subsiste à la surface des catelles, n'enlevez celui-ci que deux semaines plus tard, à l'aide d'un décapant spécial pour voile de ciment. Renseignez-vous chez BAUHAUS au sujet du produit le plus adapté à votre revêtement de catelles.

Ne jointoyez pas les joints d’angle, de tassement et de raccordement, mais collez-les avec un ruban adhésif sur les deux côtés : les joints sont étanchéifiés de manière élastique avec un silicone spécial. Pour ce faire, enlevez soigneusement tous les restes de colle provenant des joints et appliquez une couche d’apprêt d’étanchéité. Celle-ci permet de dégraisser la sous-couche et améliore l’adhésion du silicone. Appliquez la cartouche de silicone dans le coin et apposez le mastic dans la largeur du joint. A l’aide d’un vaporisateur à plantes, pulvérisez un mélange de produit de nettoyage et d’eau sur les joints. Enlevez par la suite l’excédent de silicone avec une spatule en bois et lissez la surface du joint avec vos doigts.

Conseil

Déterminer les besoins en matériel

Une règle élémentaire permet de déterminer la quantité de catelles requises : nombre de mètres carrés + 5 % de découpe (+ 10 % lors d’une pose en diagonale) + 5 % de réserve  

Taille de la denture

La longueur des dents de la spatule dentée avec laquelle la colle pour catelles est répartie est corrélée à la longueur des côtés des catelles.

  • 50 à 100 mm = 3 à 4 mm
  • 100 à 200 mm = 6 mm
  • 200 à 250 mm = 8 mm
  • plus de 250 mm = 10 mm

Classification des colles pour catelles

Plus la sous-couche est dure, moins les exigences posées à la capacité adhésive de la colle sont élevées ! Le code inscrit sur l’emballage (par. ex. symboles décrivant la rugosité du mortier flex ou codes alphanumériques) facilite le choix de la colle appropriée:

  • C = produit cimenté
  • D = colle à dispersion
  • R = colle réactive à 2 composantes
  • 1 = exigence normale
  • 2 = exigence élevée (résistance double à la traction par adhérence)

Optionnel (symbole indiquant des propriétés particulières):

  • F = durcit rapidement
  • T = colle minimisant le glissement
  • E = temps d’ouverture prolongé (seulement pour C2 et D2)

Jointoiement par la méthode de moulage

La méthode dite de moulage confère un aspect très particulier aux revêtements de catelles formés à partir de fragments de pierres naturelles. La matière de jointoiement gâchée n’est pas répandue sur les catelles puis répartie, mais moulée directement dans les joints de diverses largeurs (5 à 50 mm) et ce, jusque légèrement au-dessus du bord. Après env. 30 à 45 minutes, dégagez à plat le mortier pour jointures qui dépasse, avec une truelle. Lissez ensuite les jointures avec une éponge humide et nettoyez les bords des carreaux.

Classes d’abrasion

Les catelles émaillées sont subdivisées en 5 classes d’abrasion (les catelles non émaillées sont au contraire naturellement très résistantes contre les dommages et l’usure, mais sont pour la plupart sensibles aux taches de graisse et d’huile). De manière générale, on peut retenir que plus l’émail est brillant, moins grande est sa résistance.

  • Classe d’abrasion 1 : catelles murales pures
  • Classe d’abrasion 2 : catelles pour sol et murales dédiées à un usage occasionnel, par. ex. dans la salle de bain
  • Classe d’abrasion 3 : catelles pour sol dans l’ensemble de l’habitat, à sollicitation moyenne, excepté dans la cuisine, l’entrée et la terrasse
  • Classe d’abrasion 4 : catelles pour sol pour un degré d’utilisation plus élevé, par. ex. dans la cuisine, l’entrée et la terrasse
  • Classe d’abrasion 5 : catelles pour sol à sollicitation intensive, par. ex. dans les bâtiments publics

Outils et matériel

  • Le cas échéant, masse d’équilibrage (autolissante)
  • Vaporisateur à plantes
  • Le cas échéant, perceuse et foret à pierre
  • Brosse métallique
  • Seau
  • Catelles en quantité requise
  • Le cas échéant, pince à casser les catelles
  • Maillet pour catelles ou maillet en caoutchouc
  • Colle pour catelles
  • Croisillons pour catelles
  • Palette à jointoyer / planche en caoutchouc mousse ou racloir en caoutchouc
  • Mortier de jointoiement
  • Le cas échéant, appareil de coupe pour catelles
  • Lisseuse
  • Couche d’apprêt
  • Ruban crêpé
  • Le cas échéant, pince de carreleur
  • Eponge
  • Fil à plomb
  • Silicone
  • Niveau à bulle
  • Spatule dentée
  • Décapant pour voile de ciment
  • Mètre pliable