Décorer les murs avec du crépi

Les crépis modernes au rouleau ou rustiques sont un excellent moyen de conférer une structure intéressante aux murs. Les variantes au niveau du grain et de la couleur permettent de laisser libre cours à la créativité. Toutefois, la pose du crépi nécessite un peu d’adresse et d’entraînement.

Instruction

1. Préparation de la sous-couche

Avant d’appliquer le crépi, veillez à ce que la sous-couche soit sèche, exempte de poussière et de graisse. Brossez et éliminez simplement les parties lâches de la paroi, comme par exemple les vieilles peintures. Colmatez les trous ou les creux et égalisez avec du mastic. Appliquez ensuite un apprêt sur la surface de la paroi. Cet apprêt confère une meilleure capacité d’absorption à la sous-couche, étant lui-même invisible. Vous devriez privilégier l’utilisation d’un apprêt blanc en cas de crépi fin non recouvert de peinture. La couche d’apprêt doit ensuite sécher pendant quatre heures au minimum (veuillez consulter les indications du fabricant). Vous trouverez d’autres astuces et principes utiles à ce sujet dans le guide BAUHAUS sur le crépissage des murs.

2. Crépi au rouleau ou crépi ribé

Que cela soit un crépi au rouleau ou un crépi ribé : mélangez-le bien avant le traitement, les grains donnant la structure caractéristique au crépi se déposent au fond du seau. Une perceuse avec un embout mélangeur est idéale pour cette étape. Le crépi au rouleau est facilement applicable avec un rouleau et se traite avec des outils de structure. Vous pouvez aussi le maroufler sur la paroi de manière traditionnelle avec une llisseuse sur une épaisseur régulière de un à trois millimètres. A ce moment-là seulement, vous pouvez utiliser des outils et du matériel. Du fait de la granulation fine du crépi au rouleau (1 mm), toutes les fantaisies sont permises. Veuillez respecter les indications correspondantes du fabricant lors du traitement.

Le crépissage nécessite une certaine habileté, de l’exercice, une bonne préparation et surtout un outillage adapté. Vous trouverez des informations concernant cette étape dans le guide de l’outillage pour crépi de BAUHAUS.

Le crépi ribé a une granulation légèrement plus grossière que le crépi au rouleau. Etalez-le horizontalement, en diagonale ou circulairement après l’avoir appliqué à l’aide d’une taloche en plastique. Des sillons et des rayures apparaissent ainsi : la surface est typiquement rugueuse.

3. Crépi coloré

Celui qui aime la couleur colore le crépi. Pour ce faire, ajoutez simplement la couleur de votre choix (couleur unie à base de dispersion) et mélangez bien le tout (perceuse avec embout-agitateur). Informez-vous chez BAUHAUS au sujet des couleurs appropriées et de la quantité maximale de substances auxiliaires. Si la couleur devient plus solide, appliquez de la peinture à dispersion directement sur le crépi complètement sec. Mettez-vous à l’œuvre ici aussi selon votre goût : appliquez par exemple la peinture sur la paroi avec un pinceau et enlevez aussitôt celle de la surface des zones en relief avec une éponge sèche. Vous créez aussi des variations de couleur intéressantes avec des rouleaux à effet ou des gants à peindre. 

4. Modeler le crépi au rouleau

Vous structurez la surface avec des outils divers comme des spatules, des éponges, des pinceaux, des brosses ou des chablons à paroi. En plus, en cas de crépi fin, l’ajout de fibres de paille ou de minéraux est par exemple possible, permettant d’obtenir des effets intéressants. Lorsque les travaux de crépissage sont terminés, la pièce doit être aérée durant quelques jours, pour que l’eau puisse se volatiliser du nouveau revêtement mural.

Conseil

Protection au travail

Les crépis contenant du ciment se lient à l’eau, donc aussi à celle de votre peau. Portez toujours des gants lorsque vous travaillez avec du crépi et mettez de préférence une paire de lunettes de protection. Si quelque chose atteint néanmoins votre œil, rincez-le avec beaucoup d’eau claire et consultez votre médecin.

Image homogène

Une seule personne devrait traiter le crépi, sinon des différences au niveau de la structure visible apparaissent, probablement aussi au niveau de la couleur. Dans le cas où vous n’avez encore jamais crépi, exercez-vous sommairement sur un morceau de panneau de plâtre cartonné. Ainsi, vous découvrirez aussi comment les différentes techniques structurales fonctionnent.  

Outils et matériel

  • Gants de travail
  • Perceuse avec embout agitateur
  • Lisseuse
  • Couche d’apprêt (apprêt)
  • Seau
  • Ruban crêpé
  • Taloche en plastique
  • Crépi à rouleau ou crépi ribé selon les besoins
  • Lunettes de protection
  • Platoir éponge
  • Rouleau structuré
  • Spatule
  • Mastic
  • Colorants unis
  • D’autres outils comme spatule, éponges, pinceaux, rouleaux en cuir ou à effet, brosses ou chablons, etc., selon les besoins