Construire une étagère à plantes en palettes

Vous avez envie d’avoir votre propre culture de fleurs ou de plantes aromatiques? C’est possible, même dans un petit jardin, sur un balcon ou sur une terrasse: transformez en un tour de main une palette usagée en étagère à plantes au style shabby chic pour votre basilic, votre persil, vos pensées, vos tagètes, etc. – dans cet exemple, le meuble se compose de trois étages. Pour le matériau de l’étagère, utilisez une palette en bois brut de sciage (dimensions standard 80 x 120 x 14,4 cm). Avant de commencer, vous devez dans un premier temps retirer les éventuels clous dangereux de la palette et poncer cette dernière. Après cette étape de préparation, vous pourrez transformer rapidement cette palette en un meuble de jardin robuste et tendance au cachet unique.

Consultez le guide BAUHAUS «Construire un meuble en palettes» pour savoir comment préparer les palettes.

Instruction

1. Construire les compartiments

Une fois l’étape de préparation terminée, utilisez une scie sauteuse ou une scie circulaire manuelle pour scier, sur la deuxième et la quatrième planche de la face supérieure de la palette, le tronçon qui ne repose pas sur les blocs.

Pour que la découpe de la scie soit rectiligne, utilisez une équerre de menuisier et tracez la ligne de coupe sur le bois.

Les morceaux de bois sciés ont les dimensions idéales pour servir de fond aux compartiments: pour chaque étage du meuble, insérez un morceau de bois entre les deux planches restées intactes et vissez-le fermement à l’avant et à l’arrière. Vous pouvez aussi retirer la planche à l’avant dans sa totalité et couper dedans les planches requises.  Habillez les compartiments à plantes ainsi obtenus de bâche étanche. Pour ce faire, découpez six morceaux de bâche de 26 x 60 cm. Disposez régulièrement les morceaux de bâche dans les compartiments à plantes et agrafez-les sur tout leur pourtour.

2. Construire les pieds de l’étagère

Comme l’étagère à plantes reposera ultérieurement sur l’un des bords longitudinaux de la palette, il est recommandé d’y visser des pieds, qui non seulement amélioreront la stabilité de l’ensemble, mais élèveront un peu l’étagère par rapport au sol et la protègeront de l’humidité ascensionnelle. Pour ce faire, sciez deux pièces de 20 à 30 cm de long dans une poutre en bois (ou dans une chute de bois) et vissez-les par dessous avec deux vis par pied aux extrémités du bord longitudinal de la palette.

3. Étagère résistante aux intempéries et personnalisée

Les palettes se composent souvent de bois résineux sur lequel il est conseillé d’appliquer une couche d’apprêt – en particulier lorsque le meuble est censé rester en extérieur de manière prolongée. Le bois de pin, d’épicéa ou de sapin est par ailleurs souvent attaqué par des champignons de bleuissement (repérables aux colorations bleues et noires), qui favorisent la pénétration de l’eau dans le bois et l’éclatement de ce dernier. Si nécessaire, appliquez dans ce cas une couche supplémentaire de produit de protection anti-bleuissement.

Pour terminer, l’application d’une lasure ou d’une peinture est la solution idéale pour égayer votre ouvrage et lui apporter une touche personnelle. Enfin, vous pouvez recouvrir les planches restantes de peinture tableau ardoise (2 couches, le cas échéant) et les visser sur les façades des compartiments. Vous pourrez utiliser ces panneaux pour inscrire à la craie ou à la peinture le nom des plantes aromatiques ou des fleurs que vous cultivez.

Remarque: manipulez les produits de protection du bois avec précaution et lisez systématiquement les étiquettes et les informations des produits avant utilisation.

Conseil

Démultiplier les herbes

Pour démultiplier vos herbes (de préférence au printemps), prélevez des rhizomes assez anciens à plusieurs ramifications (par ex. consoude, livèche, hysope et origan). Le romarin, la lavande et la plante absinthe peuvent être multipliés à partir d’une bouture et les différentes espèces de menthe avec une portion de racine. Certaines herbes présentant des pousses latérales saillantes, notamment différentes espères de thym, se prêtent facilement au marcottage.

Outils et matériel

  • Perceuse-visseuse sans fil
  • Ponceuse à bande
  • Europalette, 1 pièce, 80 x 120 x 14,4 cm
  • Couche de protection pour bois avec protection anti-bleuissement
  • Agrafeuse
  • Planches en bois pour inscription
  • Poutre en bois, 1 pièce (40-60 cm de long) pour les pieds
  • Lasure ou peinture, résistante aux intempéries
  • Vis multi-usage, 4,0 x 50 mm, env. 50 pièces
  • Pinceau (pinceau plat pour lasure ou peinture)
  • Rouleau en mousse
  • Papier abrasif (grain de 40, 60 ou 100)
  • Vis, 6,0 x 80 mm, 4 pièces
  • Peinture tableau ardoise
  • Lunettes, gants et masque de protection
  • Scie sauteuse ou scie circulaire manuelle
  • Bâche
  • Équerre de menuisier