Isoler les murs extérieurs

Vous pouvez réduire nettement les pertes de chaleur de chauffage survenant par les murs extérieurs d’une maison individuelle en isolant la façade. Dans la pratique, en raison de ses propriétés d’isolation et de mise en œuvre, le Système composite d’isolation thermique par l’extérieur (ETICS) composé de plaques de laine minérale ou de mousse rigide (EPS) s’est imposé : les plaques isolantes sont collées directement sur une façade préparée en conséquence. Le recouvrement avec un tissu d’armature spécial protège le matériau des dommages dus aux fissures et assure la résistance aux chocs. En outre, l’isolation de façade protège la construction des dommages dus aux variations de température, à l’humidité, à l’apparition de moisissures ou à la formation d’algues, et crée ainsi une ambiance bien plus agréable.

Remarque: veuillez prendre en compte qu’une isolation du mur extérieur entraîne la plupart du temps une série de travaux supplémentaires (le cas échéant, augmentation de l’avancement de toiture, rallongement des rebords de fenêtres, démontage des tuyaux de descente d’eaux pluviales et des stores, des grilles et de l’avant-toit et leur remontage ultérieur, correction des défauts de crépi, etc.). C’est pourquoi il convient de planifier les mesures de modernisation et leur calendrier ; ces travaux ne sont pas réalisables en deux à trois fins de semaine.

Vous trouverez de plus amples informations sur ce thème dans le guide BAUHAUS « L’isolation thermique permet d’importantes économies d’énergie ».

Instruction

1. Premières étapes de travail et préparation du fond

Pour isoler la façade du sol au toit avec ETICS, il est utile d’avoir un échafaudage (à moins que vous n’habitiez dans un bungalow). Des systèmes d’échafaudage universels et polyvalents pour l’intérieur et l’extérieur sont disponibles auprès du service de location de BAUHAUS, transport, montage et démontage inclus, selon la formule.

La façade doit en tout cas être sèche, propre, sans fissure et non poussiéreuse. Nettoyez d’abord à l’eau avec une brosse ou simplement avec un appareil de nettoyage à haute pression. Vous pouvez maintenant supprimer les défauts visibles, les fissures par exemple. Enlevez également le crépi qui ne tient pas et remplacez-le. Afin que le fond soit uniformément absorbant et fixe, appliquez ensuite un fond universel ou une couche de fond : avec une brosse, un rouleau pour façade ou un pulvérisateur.

Posez maintenant le profilé de socle. Marquez à cet effet sa hauteur dans l’alignement et à l’horizontale, au-dessus du crépi de soubassement et fixez les profilés découpés comme il se doit (utilisez une cisaille ou une tronçonneuse) dans le mur de la maison avec des chevilles à clou.

Remarque: aux angles du bâtiment, coupez les profilés en biais.

2. Pose des plaques isolantes

Découpez les plaques ETICS le cas échéant (avec une scie à main ou un couteau pointu) et gâchez le mortier colle (suivre les instructions du fabricant). Mastiquez ensuite le profilé de socle avec le mortier colle du système et travaillez de plus une bande de tissu de 60 centimètres de large en tant qu’armature. Dès que la colle commence à sécher, effectuez le collage selon le procédé du point d’accrochage : appliquez sur les plaques isolantes un boudin de colle qui fait le tour de la plaque et appliquez en plus au milieu de la plaque des points de colle individuels. Remarque : vous avez besoin d’environ cinq kilogrammes de mortier par mètre carré.

Placez maintenant l’arête inférieure de la plaque ETICS dans le profilé et appuyez-la bien contre le mur. Posez toutes les autres plaques isolantes en rangées horizontales avec un appareillage d’au moins 20 centimètres ; prévoir un décalage aux angles du bâtiment (éviter les joints croisés). Collez toutes les plaques de sorte que les surfaces soient alignées et enlevez le cas échéant la colle qui dépasse. Veillez surtout à ce que les joints soient étanches, car sinon une déperdition de chaleur importante peut avoir lieu ultérieurement à ce niveau. Cela vaut aussi pour les jonctions, par exemple avec la gouttière, la rive en pignon et d’autres parties du bâtiment. Etablissez ici une connexion étanche avec une bande de mousse comprimée.

Même si vous découpez le système ETICS avec précision, vous ne pouvez pas éviter une lacune de temps en temps. Ces lacunes sont cependant faciles à combler : avec un matériau isolant en laine de roche, remplissez les joints de bandes isolantes. Avec des plaques isolantes en mousse rigide, injectez simplement de la mousse PU dans les lacunes.

3. Chevillage des plaques isolantes

En cas de portance insuffisante du mur, comme par exemple lors d’une réhabilitation de bâtiment ancien, fixez les plaques isolantes dans la façade en utilisant en plus des chevilles à collerette : percez à cet effet les trous de chevilles (un à chaque croisillon, plus un à deux par plaque) avec une perceuse à percussion et une mèche de carbure de huit millimètres (utiliser une mèche avec butée de profondeur). Enfoncez ensuite les chevilles avec un marteau de sorte que les collerettes des chevilles forment une surface plane avec la surface du matériau isolant.

Remarque: le chevillage doit avoir lieu au plus tôt trois jours après le collage des plaques isolantes.

4. Pose de l’armature

Quand les plaques isolantes sont collées et chevillées, encastrez à tous les angles de fenêtres des bandes d’armature en diagonale dans un mortier colle et posez sur les angles externes exposés aux chocs, ainsi qu’aux fenêtres et aux portes en plus des cornières d’angle en tissu. Appliquez ensuite sur toute la surface le mortier colle et d’armature et encastrez en outre l’armature en tissu par laizes se chevauchant sans faire de pli. Aplanissez ensuite la surface.

5. Enduit de finition

Quand la couche d’armature est sèche, appliquez un primaire avec une peinture pour couche primaire de couleur blanche. Cela assure une meilleure tenue à l’enduit posé ensuite et évite une translucidité du fond vert. Après un nouveau temps de séchage, appliquez l’enduit de finition avec une truelle à l’épaisseur du grain. Vous obtenez la structure souhaitée en frottant le crépi avec des mouvements circulaires ou droits. Remarque : lors de ce travail, il ne faut pas qu’il pleuve, qu’il fasse trop chaud ou qu’il y ait trop de vent. L’idéal est un ciel couvert et des températures modérées.

Conseil

Utilisation des composants du système

Les systèmes ETICS sont des systèmes testés et autorisés, en conformité avec le droit de la construction, et dont les composants individuels sont parfaitement harmonisés. Quelqu’un qui achète les composants séparément et utilise des plaques isolantes ou une colle quelconques en subira éventuellement les conséquences, avec des dégâts qui peuvent être considérables. Par conséquent, utilisez uniquement les composants du système ETICS. En outre : lors du choix des matériaux isolants, veillez aussi impérativement à la présence de la marque de conformité ou de la marque CE, au comportement au feu et au groupe de conductivité thermique. Par la marque de conformité, le fabricant confirme que le produit est conforme aux directives nationales en vigueur. La marque CE fait référence aux directives européennes. Aide de l’Etat: les mesures de modernisation énergétique sont utiles à tous égards et s’amortissent souvent en quelques années.

Outils et matériel

  • Balai
  • Perceuse
  • Scie pour matériau isolant/couteau pour matériau isolant
  • Truelle triangulaire
  • Rouleau à peinture
  • Marteau
  • Truelle
  • Outils de mesure
  • Auge à mortier
  • Brosse
  • Malaxeur
  • Taloche
  • Planche à poncer
  • Spatule
  • Niveau à bulle d’air/règle à niveler
  • Composants du système ETICS (incluant tissu d’armature, fond universel ou couche de fond, plaques isolantes, bandes d’étanchéité, mortier colle, armature, chevilles pour matériau isolant, masse à niveler, traitement primaire, enduit, etc.) selon les besoins
  • Equerre