Intégrer un escalier pour le grenier

Si vous voulez utiliser les combles comme espace de remisage ou de stockage, un escalier de plafond escamotable est la bonne solution. Il s’ouvre avec une perche appropriée, l’escalier placé au-dessus se déplie et disparaît ensuite discrètement vers le haut. L’installation de ces escaliers de plafond peu encombrants ne pose aucun problème à deux bricoleurs moyennement expérimentés.

Instruction

1. Ouverture

Lors du remplacement d’un ancien escalier de plafond par un nouveau, le trou au plafond est déjà présent. Vous n’avez qu’à dévisser l’ancien escalier et enlever le cadre et la caisse d’escalier. En l’absence d’ouverture pour l’accès aux combles, demandez conseil à un professionnel à ce sujet.

2. Installation des escaliers

Fixez des lattes en bois stables aux deux extrémités du nouvel escalier et introduisez cette caisse d’escalier complète par le haut dans l’ouverture. Glissez en outre sous les lattes des coins en bois. Remarque : n’utilisez l’escalier de plafond qu’après vous être assuré que toutes les étapes ont été réalisées de manière sûre et que les échelons sont ajustés à la hauteur de la pièce.

Posez des traverses entre les coins en bois et orientez proprement la construction complète selon un angle de 90 degrés en poussant les coins.

Garnissez la caisse d’escalier latéralement avec des morceaux de bois et vissez ensuite l’escalier: par l’intrados du cadre, sur chaque longueur (avec un plafond en béton, préforer les trous en conséquence et cheviller). Le cas échéant, vous devrez desserrer à nouveau le raccord et déplacer le calage, afin que la fermeture ultérieure de l’escalier se fasse proprement et hermétiquement.

3. Ajustement de la hauteur de l’escalier

Rabattez maintenant les parties de l’escalier et pliez la partie inférieure sous la partie centrale (à cet effet, desserrez éventuellement les écrous fixés sur le limon). La distance au sol peut  maintenant être précisément mesurée. Transférez les mesures sur la partie inférieure de l’escalier et raccourcissez-la en conséquence avec une scie égoïne ou une scie sauteuse. Remarque : du fait d’une éventuelle inégalité du sol, prenez les mesures des deux côtés de l’escalier et raccourcissez seulement si nécessaire afin que les trois parties de l’escalier forment une ligne droite et que les parties coudées soient au même niveau.

4. Montage de la balustrade

Un garde-corps autour de la trappe dans les combles offre une sécurité supplémentaire. Assemblez à cet effet les lattes individuelles de la balustrade et vissez-les dans la caisse d’escalier. Prenez un niveau à bulle et contrôlez leur position. Sciez les barreaux de la balustrade s’ils sont trop longs.

Vissez ensuite les lattes transversales sur les poteaux corniers et sécurisez ces derniers sur le devant. Utilisez pour ce faire des entretoises métalliques entre les poteaux corniers de la balustrade et le sol.

5. Cadre

Pour finir, vous pouvez embellir la transition entre le plafond et la caisse d’escalier au moyen d’un cadre.

Conseil

Escalier de plafond calorifugé en ensemble complet

Lors de l’achat d’un escalier de plafond, veillez à ce que le calorifugeage soit efficace. Des escaliers de plafond calorifugés avec trappe et caisse, main courante et balustrade sont disponibles chez BAUHAUS en ensemble complet en diverses dimensions.

Outils et matériel

  • Visseuse sans fil
  • Crayon
  • Escalier de plafond (trappe et caisse, ainsi que main courante et balustrade)
  • Isolant en fibres ou mousse de montage
  • Scie égoïne ou scie sauteuse
  • Coins en bois et morceaux de bois
  • Vis à bois
  • Lambourdes ou lattes en bois
  • Echelle
  • Clé plate
  • Vis
  • Tournevis
  • Niveau à bulle d’air
  • Mètre pliant