Agrandir une installation électrique

Remplacer un interrupteur est un travail relativement facile, à condition de respecter impérativement quelques règles de sécurité vitales. Mais ajouter des prises ou revoir l’agencement d’une pièce à vivre en adaptant et agrandissant l’installation électrique ne peut souffrir aucun amateurisme. De tels travaux doivent exclusivement être réalisés par un électricien qualifié. Toutefois, s’il est d’accord, vous pouvez tout à fait lui apporter votre aide, le plus gros du travail étant de la préparation (par exemple réaliser des saignées, installer des prises ou poser des câbles). Le spécialiste se chargera ensuite du raccordement proprement dit. Dans le cas d’une installation ancienne, il vous dira également si elle est encore conforme à la réglementation en vigueur.

Le guide BAUHAUS Installation électrique dans les locaux humides vous fournira de plus amples informations sur les câbles électriques, les interrupteurs et les prises dans les pièces non chauffées et sans aération.

Accéder au guide Installation électrique dans les locaux humides

Guide pratique

1. Attention, courant électrique!

La sécurité doit être la priorité absolue pour tout travail effectué sur des dispositifs électriques. Le contact avec un seul fil conducteur peut suffire à causer une électrocution mortelle! N’hésitez pas à faire appel à un spécialiste et confiez les travaux à un électricien qualifié. Afin d’éviter les accidents électriques, veillez à respecter absolument les règles de sécurité suivantes:

  • Coupez le courant: avant de commencer, vérifiez impérativement que le circuit de sortie est hors tension (coupez le circuit correspondant ou actionnez le disjoncteur principal).
  • Empêchez toute remise sous tension: veillez à ce que personne ne puisse remettre le courant par inadvertance. Collez à cette fin du ruban isolant sur les disjoncteurs abaissés. Vous éviterez ainsi toute remise sous tension par erreur.
  • Vérifiez l’absence de tension: faites un contrôle supplémentaire sur le circuit électrique à l’aide d’un appareil de mesure bipolaire fiable (par exemple Multimètre numérique PROFI DEPOT mm 2500). Les testeurs de tension unipolaires, comme les testeurs de phase (en forme de tournevis), ne sont pas fiables.

Pour en savoir plus sur les règles de sécurité vitales, consultez le guide BAUHAUS Principes de manipulation du courant électrique.

2. Câbles électriques

Les câbles électriques sont constitués de plusieurs fils (ou conducteurs). Ceux-ci ont différentes couleurs, ce qui vous permet de reconnaître leur fonction et de savoir comment les raccorder.

Le conducteur de phase (aussi appelé phase ou conducteur externe) est le fil qui conduit le courant du réseau à l’interrupteur ou à la prise. Ce fil peut être noir, brun ou gris et porte la lettre L. Le conducteur neutre bleu (aussi appelé neutre), portant la lettre N, reconduit le courant du consommateur vers le réseau et n’a en général pas de tension. Le conducteur de protection jaune et vert (également appelé la terre) conduit les éventuels courants de choc à la terre (noté PE).

Remarque: dans les bâtiments anciens, les couleurs ne seront pas nécessairement aux normes. Il est donc préférable de toujours vérifier les conducteurs à l’aide d’un appareil de mesure sûr.

3. Zones d’installation

Les pièces d’habitation présentent des zones d’installation définies pour la pose verticale et horizontale de câbles électriques, dans lesquelles ces derniers doivent être placés.

Les conduites murales verticales commencent à une distance de 10 cm des ouvertures de fenêtres ou de portes ou des coins et mesurent 20 cm de large. Au niveau des fenêtres, des portes à deux vantaux et des coins de murs, les zones d’installation verticales sont disposées des deux côtés. Dans le cas des portes à un vantail, il se peut qu’il n’y ait qu’une zone d’installation; elle se situe alors du côté de la serrure de la porte.

Les conduites murales horizontales se trouvent dans une zone de 30 cm de large. Outre les zones d’installation supérieure et inférieure, les pièces dans lesquelles une surface de travail est prévue (comme les cuisines et les buanderies, p. ex.) présentent encore une zone d’installation intermédiaire. Cette zone commence à une distance de 100 cm du sol et mesure également 30 cm de large.

Aucune zone d’installation n’est prévue pour les sols et les plafonds.

4. Remplacer un interrupteur

Le remplacement d’un ancien interrupteur par un nouveau modèle peut se faire avec quelques connaissances de base en installations électriques. Dans l’exemple illustré, un interrupteur standard est remplacé par un variateur.

Commencez par démonter l’ancien interrupteur (après avoir vérifié l’absence de tension): si cela est possible, dévissez les plaques, décollez prudemment le bouton à bascule du panneau d’interrupteur et, le cas échéant, sortez la borne du cadre. Au moyen d’un appareil de mesure, contrôlez l’absence de courant sur tous les câbles auparavant inaccessibles. Retirez ensuite l’ancien appareil encastré et tirez les câbles d’alimentation des bornes de raccordement.

Raccordez le conducteur externe noir gainé (voir illustration de droite) à la borne accompagnée du symbole «P» ou «L» sur le variateur. Dans ce cas, le fil bleu gainé est le fil de commutation. Vous devez le raccorder à une borne du variateur présentant une flèche pointant vers l’extérieur.

Vous pouvez à présent mettre le variateur raccordé en position, le visser avec les griffes latérales, monter tous les caches et, pour finir, placer le bouton rotatif.

5. Ajouter une prise encastrée

L’exemple illustré montre le raccordement d’une nouvelle prise et d’un câble encastrés à partir d’une boîte de dérivation. Commencez par couper le circuit électrique et par contrôler l’absence de tension à la boîte de dérivation.

Remarque: dans les anciennes installations non protégées par un disjoncteur différentiel (FI), il n’est parfois plus permis d’installer des prises supplémentaires. Dans tous les cas, adressez-vous à votre électricien.

En accord avec l’électricien mandaté, dessinez avec un crayon le conduit de câble (en tenant compte des zones d’installation) et la position de la prise. Effectuez ensuite les saignées sur le tracé prévu pour l’installation et réalisez un trou pour la prise encastrée (utiliser une perceuse munie d’un trépan approprié).

Scellez la prise encastrée avec du plâtre (utiliser du plâtre d’électricien à prise rapide), introduisez les câbles et refermez le conduit de câble. L’électricien n’a plus qu’à raccorder les nouveaux câbles aux bornes de l’installation existante.

Pour finir, ancrez fermement la prise dans le boîtier à l’aide de griffes ou d’une plaque de fixation et de vis, et fixez tous les caches.

6. Encastrer des câbles électriques, des interrupteurs et des prises dans du plâtre

Avant d’entamer les travaux préparatoires, d’arracher le papier peint ou d’effectuer des saignées dans les murs, examinez la situation et planifiez précisément, en accord avec l’électricien mandaté, l’aménagement futur de la pièce à modifier, en prenant en compte toutes les sources lumineuses et les prises.

Si l’installation existante est enfouie sous du plâtre et placée dans des gaines creuses (dans ce cas, seuls des fils simples arrivent aux boîtiers d’interrupteurs et non des câbles gainés), il est généralement possible de compléter l’installation sans devoir réaliser de saignées importantes. Sinon, vous devez effectuer une saignée dans le mur pour chaque nouveau câble et la reboucher ensuite. Pour évider les emplacements des prises encastrées, le mieux est d’utiliser un perforateur. Fixez les boîtiers avec du plâtre d’électricien.

Remarque: fixez la façade du boîtier à fleur en l’enfouissant légèrement de sorte que les passages de câble nécessaires demeurent libres.

Dénudez les extrémités des câbles (à l’aide d’une pince à dénuder) et introduisez-les dans les boîtiers à travers les entrées défonçables. Fixez les câbles à intervalles réguliers dans les saignées à l’aide d’attache-fils à clous ou de colliers pour plâtre et scellez le passage vers le boîtier avec du plâtre d’électricien.

S’il y a plusieurs boîtiers, disposez-les côte à côte en les emboîtant au préalable. Les séries d’interrupteurs et de prises pourront ainsi s’adapter précisément à leur cache commun par la suite.

Humidifiez ensuite la maçonnerie (pour améliorer l’adhérence) et appliquez des masses de plâtre à l’endroit du montage. Pressez les boîtiers dans le plâtre, ajustez-les et attendez que le plâtre prenne légèrement.

Remarque: si vous superposez plusieurs séries de boîtiers, commencez par la rangée du bas.

Avant de plâtrer, rassemblez les fils de chaque prise et enfilez un reste de gaine à leur extrémité en ayant pris soin de les marquer au préalable pour les identifier. Enroulez les fils, introduisez-les dans le boîtier et obturez celui-ci avec du papier journal froissé.

Lorsque le plâtre commence à sécher, percez-le avec précaution au niveau du papier journal (le plâtre y reste humide plus longtemps), libérez les prises avec un couteau et sortez les fils.

Après que l’électricien mandaté a raccordé les nouveaux câbles et, le cas échéant, réalisé les connexions entre les boîtiers (en fonction du schéma électrique), montez les interrupteurs et les prises.

Remarque: le montage final ne doit se faire qu’après les travaux de peinture.

Un testeur de continuité est très utile pour contrôler les tracés de conduites ou tester les appareils éventuellement défectueux. Lorsque ses câbles d’alimentation sont raccordés, une lampe témoin s’allume. Ne travaillez avec cet appareil que sur des conduites et des appareils hors tension!

Les rubans conducteurs (illustration de droite) peuvent être posés dans et sous le plâtre. Les câbles sous gaine en plastique (illustration de gauche) peuvent être posés dans, sur et sous le plâtre, y compris dans les pièces humides.

Les boîtiers d’encastrement (A) ménagent l’espace nécessaire en vue d’une installation ultérieure. Leurs connexions emboîtables (B) assurent en outre la bonne distance dans le cas de combinaisons interrupteurs/prises. Les boîtiers plus profonds (C) offrent de la place pour les raccords de câbles et évitent de devoir ajouter des boîtes de dérivation supplémentaires. Les couvercles de protection (D) facilitent le plâtrage ultérieur et les couvercles aveugles (E) dissimulent les boîtiers et boîtes de dérivation non utilisés.

Schémas électriques

Outre le schéma électrique (dessin du dessus) et le schéma symbolique des câbles nécessaires (dessin du dessous), la présente illustration et les deux suivantes expliquent le raccordement de principe des interrupteurs (photo du milieu). Un point d’allumage, un interrupteur: il s’agit de l’installation la plus simple. Elle nécessite la pose de deux câbles à trois fils qui rejoignent tous deux l’interrupteur.

Circuit va-et-vient: il permet de commuter un point d’allumage depuis deux interrupteurs indifféremment. Deux câbles à trois fils et un câble commun à cinq fils mènent aux interrupteurs.

Interrupteur de série: les deux commutateurs à bascule d’un interrupteur de série commutent chacun un point d’allumage. Le raccordement de l’interrupteur se fait au moyen d’un câble à trois fils et d’un câble à quatre (ou cinq) fils.

CONSEIL

Rainureuse

Une rainureuse facilite la pose de câbles à encastrer: deux disques diamantés entament le mur à une profondeur réglable en une seule opération. L’écart entre les deux disques diamantés peut aussi être réglé librement. La partie du mur située entre les deux disques tombe d’elle-même ou peut être dégagée facilement.

Pour les travaux complexes, des outils sont disponibles à la location dans votre BAUHAUS.

Plinthes conduisant des câbles

Le nombre d’appareils électriques du ménage augmente constamment. Il n’est dès lors pas rare que l’on pose de nouveaux câbles et que l’on réalise des aménagements provisoires à l’aide de prises multiples. Une telle installation est rarement élégante.

Faites passer les câbles des chaînes hi-fi et autres installations électroniques simplement derrière les plinthes. Un conduit de câble permet la réalisation de cette étape. Chez BAUHAUS, vous trouverez des plinthes conduisant des câbles qui sont parfaitement en harmonie avec la teinte de votre parquet.

Produits dans le BAUHAUS Webshop